•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un soldat canadien meurt lors d'un exercice en Bulgarie

Photo officielle d'un soldat en uniforme.

Le bombardier Patrick Labrie a été tué lors d'un saut en parachute de nuit dans le sud de la Bulgarie.

Photo : Radio-Canada / Défense nationale

Radio-Canada

Un militaire des Forces armées canadiennes déployées en Europe a perdu la vie lors d’un accident de parachute, a indiqué la Défense nationale. Ottawa annonce l'ouverture d'une enquête.

Selon le ministère canadien de la Défense, le soldat Patrick Labrie, qui occupait le rang de bombardier (caporal) au sein des troupes terrestres, a perdu la vie lors d'un saut en parachute dans le cadre d'un exercice qui se déroulait en Bulgarie.

Le bombardier Labrie était membre du 2e Régiment de la Royal Canadian Horse Artillery, basé à Petawawa, en Ontario.

D'après une porte-parole de l'armée bulgare, Violina Valeva, les soldats effectuaient des sauts de nuit à basse altitude lundi dans le cadre d'un exercice sous commandement américain près de l'aérodrome de Tchechniguirovo, dans le sud du pays.

Un autre soldat canadien et deux Américains auraient aussi été blessés au cours de l'accident, dont la nature n'a pas été précisée.

L'entraînement avait lieu dans le cadre d'un exercice des forces d'intervention rapide de l'OTAN.

À Ottawa, le premier ministre Justin Trudeau a offert ses condoléances et salué la mémoire du soldat Labrie sur son compte Twitter.

Aujourd’hui, les Canadiens sont de tout cœur avec la famille et les proches du soldat canadien tué dans un exercice en Bulgarie, hier. Nous n’oublierons jamais les services que le courageux bombardier Patrick Labrie a rendus à notre pays.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a également exprimé ses condoléances à la famille et aux frères d'armes du bombardier Labrie.

Nous voulons transmettre nos sincères condoléances, non seulement à la famille, mais aussi à tous les membres qui ont servi avec le bombardier Labrie.

Comme vous le savez, chaque fois qu'il y a un accident comme celui-ci, une enquête indépendante sera lancée, a ajouté le ministre Sajjan.

La perte du soldat Labrie a également suscité des réactions au sein de l'état-major, où le général Jonathan Vance, chef de l'état-major, et le lieutenant-général Jean-Marc Lanthier, qui commande l'armée canadienne, se sont dits profondément attristés par la mort du soldat.

Non seulement sa mort est une perte douloureuse pour sa famille et ses amis, mais nous ressentons cette perte dans l'Armée canadienne et dans l'ensemble de la communauté militaire, a notamment déclaré le lieutenant-général Lanthier.

L'exercice militaire de l'OTAN baptisé Swift Response (réponse rapide), qui se déroule du 11 au 24 juin en Bulgarie, en Croatie et en Roumanie, réunit 5600 soldats, dont 1495 parachutistes de France, d'Allemagne, d'Italie, des Pays-Bas, d'Espagne, du Royaume-Uni, des États-Unis et du Canada.

Avec les informations de La Presse canadienne

Europe

International