•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opioïdes : légère baisse des surdoses mortelles en Ontario

Une femme s'injecte de l'hydromorphone dans une clinique de Vancouver.

Près de 400 Ontariens ont succombé à une surdose d'opioïdes l'été dernier.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

Le nombre de morts liées aux opioïdes a baissé d'environ 6 % l'été dernier comparativement à la même période en 2017, mais la situation demeure préoccupante, selon le NPD.

Santé publique Ontario indique que 388 personnes sont mortes de causes liées aux opioïdes de juillet à septembre 2018.

Il y avait eu 414 décès pendant la même période l'année précédente.

Durant les neuf premiers mois de 2018, 1022 Ontariens ont succombé à une surdose d'opioïde comparativement à 1261, pour l'ensemble de 2017.

Presque chaque jour, on entend de nouvelles statistiques sur les surdoses mortelles liées aux opioïdes et ça brise le coeur, affirme la députée néo-démocrate Bhutila Karpoche. Nous savons que la crise prend de l'ampleur.

Elle presse le gouvernement Ford de financer plus de centres de prévention des surdoses.

Travis Kann, porte-parole de la ministre de la Santé Christine Elliott, affirme que la stratégie de la province, qui marie centres de prévention et services de santé mentale et de toxicomanie, sauve des vies.

À la suite de consultations en profondeur auprès d'experts, nous avions confiance que le modèle choisi représente la bonne approche pour fournir aux personnes qui souffrent d'une dépendance les services dont ils ont besoin et qu'ils méritent, dit-il.

Avec les informations de La Presse canadienne

Toronto

Crise des opioïdes