•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire Steve Lussier se rétracte après avoir été accusé de mentir

Steve Lussier, maire de Sherbrooke, en entrevue.

Steve Lussier, maire de Sherbrooke

Photo : Radio-Canada / Christine Bureau

Charles Beaudoin

Les esprits se sont échauffés lundi soir à la séance du conseil municipal. Le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, y a été accusé de mentir aux citoyens par la conseillère Évelyne Beaudin.

Le maire a laissé entendre, devant des citoyens, qu'Évelyne Beaudin n'avait pas participé au lac-à-l'épaule des élus tenu vendredi et samedi derniers pendant que ceux-ci auraient traité du temps imparti aux citoyens pour poser des questions dans le cadre de discussions entourant la durée des assemblées du conseil municipal.

Dans une proposition finalement battue à 10 contre 3, Évelyne Beaudin contestait la volonté de la présidente d'assemblée, Nicole Bergeron, de limiter le temps de la période de questions des citoyens à une heure, comme le stipule le règlement de la Ville, plutôt que de tous les laisser intervenir.

De nombreux citoyens étaient au conseil municipal notamment pour protester contre la vente du parc Willie-Bourassa-Auger. Une soixantaine de représentants du syndicat de la Société de transport de Sherbrooke se sont aussi présentés pour faire part de leurs interrogations et de leur mécontentement par rapport à la situation de la sous-traitance.

Ça ne s'est pas fait depuis 2008! s'est emporté l'ancien candidat à la mairie et habitué des séances du conseil Denis Pellerin, avant d'être sommé par le maire de reprendre son siège.

Accusée par les citoyens de les bâillonner, Nicole Bergeron s'est défendue en affirmant qu'il s'agissait également d'une volonté des élus discutée en lac-à-l'épaule le week-end dernier.

Il y avait certaines personnes qui n'étaient pas au lac-à-l'épaule, dont celle qui fait la demande [du vote] d'ailleurs..., a noté le maire, appelé par le conseiller Marc Denault à faire une mise en contexte pour clarifier la position de Nicole Bergeron.

La conseillère de Sherbrooke Citoyen, Évelyne Beaudin

La conseillère de Sherbrooke Citoyen, Évelyne Beaudin

Photo : Radio-Canada

La conseillère Évelyne Beaudin lui a immédiatement demandé de se rétracter.

M. Lussier, j'étais présente lorsqu'on a discuté de ça. Vous êtes en train de dire un mensonge, a pesté la conseillère du district du Carrefour.

Je vais me rétracter sur cette demi-heure là où vous avez été là, a ensuite lancé Steve Lussier, non sans lancer une seconde flèche à la conseillère.

Les conseillères Annie Godbout et Karine Godbout sont les deux à avoir appuyé la proposition d'Évelyne Beaudin de prolonger la période de questions des citoyens.

Estrie

Politique municipale