•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'expédition vers le Titanic est reportée à 2020

Le Titanic.

Plus de six expéditions étaient prévues pour cet été.

Radio-Canada

L'entreprise américaine OceanGate a reporté pour une seconde année consécutive l'expédition en sous-marin vers l'épave du Titanic.

Ceux qui se sont déjà procuré des billets seront déçus d'apprendre que les expéditions sous-marines du Titanic sont, pour une deuxième année consécutive, remises à l'année prochaine.

OceanGate, qui vendait ces expéditions au coût de 168 000 $, a expliqué par l'entremise de Facebook qu'elle se voyait dans l'obligation de reporter le projet en raison de problèmes techniques.

Cet été, c'est plus de six expéditions qui étaient prévues dans l'océan Atlantique, au large de Terre-Neuve.

La proue du Titanic en 2004 au fond de l'océan, à environ 3700 mètres de profondeur.

La proue du Titanic en 2004 au fond de l'océan, à environ 3700 mètres de profondeur.

Photo : Courtesy of NOAA/Institute for Exploration/University of Rhode Island (NOAA/IFE/URI

La première expédition devait partir la semaine prochaine de Saint-Jean, à Terre-Neuve, mais elle vient d'être annulée, à quelques jours à peine du départ.

Dans une publication sur sa page Facebook, l'entreprise explique qu'elle n'est pas en mesure de mener l'expédition puisque l'armateur qui devait les conduire jusqu'au site de l'épave s'est désisté au dernier moment.

Un petit sous-marin pouvant contenir cinq personnes devait transporter les aventuriers, durant une expédition de huit heures, à 3800 mètres de profondeur, pour admirer ce qu'il reste de l'épave du célèbre navire.

Un modèle du sous-marin.

Le Cyclops 2, un sous-marin de 5 places, devait emporter des touristes vers l'épave du Titanic.

Photo : OceanGate

Les participants devaient aussi participer à des activités scientifiques en utilisant des caméras à haute définition pour créer un modèle virtuel en trois dimensions de l'épave.

Selon des représentants d'OceanGate, il ne reste que quelques décennies avant que l'épave du Titanic ne se désintègre complètement. Voilà pourquoi tant de gens veulent faire le voyage, expliquent-ils.

L'entreprise n'a pas voulu répondre à la demande d'entrevue de Radio-Canada, mais elle souligne que la majorité des participants qui ont été touchés par les annulations de cette année ont décidé de garder leur place pour la traversée prévue pour 2020.

Selon les informations de Marie Isabelle Rochon

Nouveau-Brunswick

Voyage