•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle vie pour l'ancien palais de justice de Richibucto

L'extérieur du palais de justice de Richibucto.

L'ancien palais de justice de Richibucto aura bientôt une nouvelle vocation grâce à une artiste.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un couple prend possession de l'ancien palais de justice de Richibucto pour lui offrir une deuxième vocation, axée sur la culture et la communauté.

Situé sur le bord de l'eau, tout près du quai des pêcheurs de Richibucto, c'est l'endroit idéal pour attirer les touristes.

Les nouveaux propriétaires de l'édifice, Charles Richard et Rose-Marie Bernaquez, veulent donner à l'endroit une nouvelle vocation culturelle et communautaire.

Le couple a des projets plein la tête.

À la base, à l'étage, il y a quatre appartements qui vont être loués comme des Bed and Breakfast ou des AirBNB. Ça, ça va être, on pense, la majorité de notre pain quotidien, affirme M. Richard en montrant les lieux.

Un homme dépose son matériel sur une table.

Charles Richard et sa conjointe, Rose-Marie Bernaquez, ont des projets plein la tête pour l'ancien palais de justice de Richibucto.

Photo : Radio-Canada

Ils prévoient aussi ajouter, au deuxième étage, une grande salle de réunion qui pourra aussi être un lieu de rassemblement lors de mariages, de fêtes familiales ou de cours de danse, expliquent-ils.

Rose-Marie Bernaquez sait déjà qu'elle y organisera des cours de chants. Étant elle même chanteuse, elle rêvait de développer un endroit où donner corps à son amour pour la musique et le partager avec d'autres. Ce sera l'endroit idéal pour l'élaboration de ses projets artistiques.

J'espère inviter des musiciens, des chanteurs, pour donner des concerts et peut-être avoir l'occasion moi-même de chanter, dit-elle.

Elle aimerait aussi donner l'occasion aux artistes visuels de profiter de l'endroit.

Il y a déjà un galeriste qui nous a approché pour nous dire qu'il y a des gens intéressés à l'espace, parce qu'ils savent que c'est un espace intéressant, indique Mme Bernaquez.

Un cachet particulier

Construit dans les années quarante, l'édifice comprend plusieurs éléments uniques aux yeux des acheteurs. Ils aimeraient lui donner une deuxième vie, mais tout en conservant son caractère ancien.

Une femme tient une porte dans un ancien Palais de justice.

Rose-Marie Bernaquez aimerait bien développer, à l'ancien palais de justice, une scène où les artistes pourraient s'offrir en spectacle.

Photo : Radio-Canada

La bâtisse n'est pas protégée par le patrimoine, donc ça nous donne une certaine liberté, mais on veut garder un certain cachet, dit M. Richard.

Au sous-sol, on peut encore voir les anciennes cellules du palais de justice. Pour le couple, c'est un endroit plein de recoins magiques qui ont bien du potentiel.

On ferait des chambres pour des artistes [au sous-sol] ou bien un marché des fermiers. Ou encore un endroit pour les gens qui font du ski-doo et passent par ici l'hiver. Il y a toutes sortes de possibilités qui s'offrent à nous, indique pour sa part Mme Bernaquez.

Le couple travaille conjointement à la réalisation de ce grand projet et ils adorent l'aventure jusqu'à maintenant. Les talents artistiques de Rose-Marie Bernaquez complètent les habiletés de son conjoint en rénovation.

Lui, il est très pragmatique, manuel et moi c'est le côté artistique, ça fait qu'on dirait qu'on se complète, ça marche vraiment, déclare l'artiste.

Rose Marie Bernaquez dans l'ancien palais de justice de Richibucto.

La cantatrice et musicienne Rose Marie Bernaquez s'est donné comme mission de donner une seconde vie à l'ancien palais de justice de Richibucto.

Photo : Radio-Canada

L'ancien palais de justice de Richibucto sera ouvert au public samedi prochain afin que la communauté puisse proposer ses idées pour la suite du projet.

Avec les informations de Camille Bourdeau

Nouveau-Brunswick

Culture