•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rochebelle : des élèves se mobilisent pour sauver leur boisé

Hubert-Jacob Tardif et Virginie Martin, coprosidents de l'Éco comité de l'école secondaire De Rochebelle

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des élèves de l'école De Rochebelle montent aux barricades pour protéger le boisé situé tout juste à côté de leur école. Ils dénoncent la volonté de la Ville d'abattre près d'une trentaine d'arbres pour agrandir un stationnement existant.

Les deux coprésidents de l'Éco comité de l'école dénonce une situation aberrante alors qu'ils déploient déjà des efforts pour tenter de verdir le secteur.

Ce projet de coupes est d'une grande ironie. C'est un peu brimer nos rêves puis notre projet justement de boiser le terrain, sans compter les avantages d'avoir un boisé à proximité de notre école, conteste Virginie Martin.

Les élèves craignent qu'avec une coupe d'arbres aux limites du boisé ce soit tout l'espace vert qui soit menacé.

Même si [la Ville] coupe simplement une petite partie, en arrière [les arbres] ne vont pas pouvoir supporter le vent et le soufflage de neige durant l'hiver. Ça va être difficile pour le boisé de rester vivant, s'inquiète Hubert-Jacob Tardif.

Les élèves soulignent aussi que le secteur compte déjà de nombreux stationnements de surface. Ils demandent à la Ville de ne pas toucher au boisé existant.

Trois abres sont marqués de peinture orange parce qu'ils doivent être abattus par la Ville de Québec.

Près d'une trentaine d'arbres en bordure du boisé doivent être coupés pour faire place à des cases de stationnement.

Photo : Radio-Canada

Aire de jeux

Le boisé adjacent à l'école est aussi régulièrement utilisé par les enfants qui fréquentent le Centre de la petite enfance Aux Mille Pattes, à l'angle de l'avenue Roland-Beaudin et de la route de l'Église.

Pour quelques places de stationnement, on ne comprend vraiment pas, soupire la directrice du CPE, Viviane Lindsay.

Il faut voir ça d'un oeil d'enfant là, il y a plein de mystères qui se passent dans le petit bois, les enfants adorent venir jouer.

La Ville replantera

À l'entrée du conseil municipal lundi soir, Rémy a rappelé que la Ville avait l'intention de replanter 185 arbres pour replacer ceux qui seront coupés.

L'intention est de remplacer les immenses stationnements uniformes par de plus petits îlots séparés par des espaces verts.

Il y a des milliers de mètres carrés qui vont être verdis à cet endroit là, donc on va faire mieux après qu'avant. Soyez-en persuadés, fait valoir le vice-président du comité exécutif.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Urbanisme