•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parti des citoyens de Saguenay devient Alliance Saguenay

Dominic Gagnon au micro, entouré de membres de son équipe

Le Parti des citoyens de Saguenay change de nom pour Alliance Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Priscilla Plamondon Lalancette

Dans le but de donner un nouveau souffle au Parti des citoyens de Saguenay (PCS), la formation politique vient d’être rebaptisée Alliance Saguenay.

Le changement de nom a été enregistré auprès du Directeur général des élections du Québec (DGEQ) le 28 mai dernier.

Le parti municipal fondé par Jean Tremblay en 2015 veut ainsi renouveler son image.

Le chef actuel d’Alliance Saguenay, Dominic Gagnon, en a fait l'annonce officielle mardi.

Nouveau logo, nouveau conseil d’administration, nouvelles orientations, le médecin dévoilera le virage entrepris par le parti d’opposition qui n'est pas représenté à la table du conseil municipal. Avec ce changement de cap, la formation veut marquer ses distances avec l’ancienne administration municipale.

Le nom Alliance Saguenay a été choisi en référence à l’alliance nécessaire entre les trois arrondissements de la ville, à l’heure où les guerres de clocher divisent le conseil municipal sur des questions comme la construction d’un nouvel amphithéâtre à Chicoutimi.

La nouvelle structure du parti mise également sur une alliance entre les générations avec le recrutement de jeunes membres et de membres plus expérimentés.

La formation veut ainsi se rendre plus attractive auprès des citoyens dans l’espoir de remporter les prochaines élections municipales.

Dominic Gagnon dans les studios de Radio-Canada.

Dominic Gagnon chef de l'Alliance Saguenay, anciennement le Parti des citoyens de Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Alliance Saguenay espère ainsi déloger l’Équipe du renouveau démocratique (ERD), qui a réussi à faire élire sa cheffe en novembre 2017. En plus de la mairesse Josée Néron, trois autres conseillers municipaux sont issus de l’ERD, soit Michel Potvin, Marc Bouchard et Brigitte Bergeron.

Lors du dernier scrutin municipal, le Parti des citoyens a presque été rayé de la carte à Saguenay. Un seul conseiller municipal, Michel Tremblay, avait été élu sous la bannière du PCS, mais avait claqué la porte quelques jours plus tard pour devenir indépendant.

Par ailleurs, le chef du parti, Dominic Gagnon, est ouvert à céder sa place à la tête de la formation politique. Il a d'ailleurs approché le maire de Desbiens, Nicolas Martel, qui s'est montré intéressé par la mairie de Saguenay.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale