•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La hausse des loyers à Vancouver préoccupe les organisations caritatives

Amy Robichaud est assise à son bureau devant son ordinateur.

L'association Dress for Success loue ce bureau 17 000 $ par an au centre-ville de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Rafferty Baker

Radio-Canada

La location de bureaux à Vancouver coûte 13 % plus cher qu’il y a un an, selon l’entreprise immobilière CBRE, et représente un poids de plus en plus important dans le budget des associations.

Le groupe de conseil en immobilier d'entreprise affirme dans son rapport que le coût de location de bureaux dans le centre de la métropole britanno-colombienne a même augmenté de 31 % en deux ans.

C’est un défi pour les entreprises et les organismes de charité qui ont besoin d’être physiquement proches de leurs clients.

Ainsi, l’association Dress for Success Vancouver ne peut quitter le centre-ville malgré une hausse constante de son loyer. Elle aide les femmes à faibles revenus à se procurer des vêtements professionnels pour passer des entretiens d’embauche.

Notre mandat est que les femmes se sentent bien dans leur peau et qu’elles se sentent capables de participer à l’économie au sein d’une entreprise, explique la directrice générale Amy Robichaud. Alors rester ici fait partie de notre mandat.

La directrice générale tient des réunions régulières avec des représentants d’autres associations de Vancouver, et elle constate que ceux-ci partagent ses préoccupations.

Dans notre ville, le loyer est le premier problème des associations parce qu’il représente une grande part de leurs dépenses de fonctionnement.

Amy Robichaud, directrice générale de Dress for Success Vancouver

L’espace de 280 m2 situé à l’angle des rues Grandville et West Hastings a été offert à l’association par la banque RBC, mais selon Amy Robichaud, ce n’est pas suffisant pour accueillir et accompagner les 2000 femmes qui poussent la porte de la boutique chaque année.

Dress for Success loue donc un bureau de 65 m2 non loin de là pour environ 1400 $ par mois. C’est un prix compétitif, estime Amy Robichaud, mais ça reste cher.

À l'échelle mondiale

Le directeur général de CBRE pour la Colombie-Britannique, Norm Taylor, constate que le centre-ville de Vancouver connaît la septième plus forte hausse des loyers de bureaux au monde.

Toutefois, selon M. Taylor, le centre-ville de Vancouver est classé 66e dans le palmarès des villes où les coûts en général sont les plus élevés.

Le taux de change rend aussi les charges salariales plus attrayantes pour les entreprises internationales.

Comparés à New York, San Francisco, Londres ou Tokyo, nous restons abordables.

Norm Taylor, directeur général de CBRE pour la Colombie-Britannique

Il comprend quand même que cela reste un défi pour les associations. C’est dur d’organiser des collectes de fonds quand une grande part de l’argent va dans le paiement du loyer, dit-il.

Avec les informations de Rafferty Baker

Colombie-Britannique et Yukon

Immobilier