•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois nouveaux hélicoptères pour améliorer les services d'Airmedic

Stephan Huot devant un micro, alors qu'on voit un hélicoptère derrière lui.

Le dirigeant d’Airmedic, Stephan Huot, lors de l’annonce d’amélioration de l’offre de service de la société.

Photo : Radio-Canada / Marie-Claude Morin

Radio-Canada

L’entreprise de services médicaux aéroportés Airmedic a fait l’acquisition de trois nouveaux hélicoptères Airbus EC 145e, un ajout à sa flotte qui lui donnera la possibilité d'offrir des services d’évacuation d’urgence bonifiés au Québec.

Selon Airmedic, cet investissement de 30 millions de dollars permettra de déployer des hélicoptères plus performants et plus sécuritaires, ce qui réduira les délais d'intervention.

Ces nouveaux hélicoptères peuvent voler durant trois heures sans ravitaillement et offrent une meilleure autonomie, comparativement aux deux heures de vol de la flotte actuelle.

Les appareils sont aussi dotés d’un plus grand espace dans la cabine et peuvent accueillir deux patients sur civières ainsi que quatre membres du personnel médical.

Autre nouveauté, les aéronefs ont une meilleure résistance au froid et peuvent le soutenir jusqu’à - 45 degrés Celsius, tandis que les précédents hélicoptères ne pouvaient pas voler à des températures inférieures à - 25 degrés.

On est capable d’aller dans le Nord. C’est un appareil qui peut aller dans des températures de - 45, donc c’est assez essentiel si on a besoin de faire un sauvetage en région éloignée et dans le froid.

Stephan Huot, actionnaire principal d'Airmedic
Un hélicoptère d'Airmedic stationné sur le tarmac.

Un des nouveaux hélicoptères Airbus EC 145e qui s'ajoute à la flotte d'Airmedic.

Photo : Radio-Canada / Marie-Claude Morin

Avec ce nouvel investissement, Airmedic dispose désormais de quatre hélicoptères et de huit avions. En tout, l'entreprise consacrera neuf aéronefs à ses opérations d’urgence.

Les appareils serviront au transport préhospitalier ainsi qu'au transport interhospitalier.

Leur mise en service est prévue au cours des prochaines semaines.

Transports

Économie