•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La réfection de la traverse de Laval n'aura pas lieu cette année

La traverse de Laval, à Lac-Beauport.

La traverse de Laval, à Lac-Beauport

Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

David Rémillard

La réfection de la traverse de Laval, qui année après année figure au sommet de la leste des pires routes de la région, sera encore reportée. Le ministère des Transports du Québec n'a pas accordé les subventions demandées par la Municipalité de Lac-Beauport.

La facture pour la réfection de la traverse de Laval, secteur Lac-Beauport, est désormais évaluée à 4 millions de dollars, soit près du triple des coûts anticipés au départ.

C'est trop, de l'avis du maire Michel Beaulieu, dont la municipalité injecte un million de dollars par année en réfection de routes pour l'ensemble de son réseau.

Ce dernier est prêt à payer jusqu'à 50 % des frais, mais pas la totalité. Il y a 14 résidents sur le chemin traverse de Laval, rappelle-t-il, sur une population de plus de 7000 personnes. Plusieurs usagers sont de la municipalité voisine de Sainte-Brigitte-de-Laval, ajoute-t-il.

Enveloppe vide?

Le maire Beaulieu croyait que 2019 serait enfin l'année des grands travaux.

Invitée par le ministère des Transports du Québec (MTQ) à faire une demande de financement au Programme d'aide à la voirie locale, la Municipalité avait inscrit le projet à son programme triennal d'immobilisation pour cette année. On espérait même une fin des travaux d'ici l'automne 2019.

Le Programme d'aide à la voirie locale dispose d'un budget annuel de 111 millions de dollars pour l'entretien de 40 000 kilomètres de routes sous la responsabilité des municipalités au Québec.

Mais le 3 juin, Lac-Beauport a reçu une lettre du MTQ lui annonçant le rejet de sa demande. J’ai le regret de vous annoncer que votre demande mentionnée en objet ne pourra recevoir d’aide financière au cours de l’année 2019-2020 puisque le Ministère a reçu des demandes complètes et admissibles excédant les budgets disponibles, peut-on lire dans le document.

Michel Beaulieu a donc confirmé à Radio-Canada que le projet était reporté. L'aide financière était une condition à remplir avant d'aller de l'avant.

Vieux problème

Depuis l'apparition du palmarès du CAA-Québec en 2015, la traverse de Laval s'est taillé une place dans le palmarès des 10 pires routes de la province 4 fois sur 5.

Pire route du Québec en 2015, puis au deuxième rang en 2018, le tronçon qui relie Lac-Beauport à Sainte-Brigitte-de-Laval, dans le nord de la couronne de Québec, arrive au septième rang provincial cette année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Transports