•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

David Gilmour, de Pink Floyd, met sa collection de guitares aux enchères

Gilmour joue de la guitare devant l'image d'un disque de vinyle.

David Gilmour et sa « Black Strat » sur scène à Hyde Park, à Londres, alors que Pink Floyd s'était réuni pour l'événement Live 8, le 2 juillet 2005.

Photo : Getty Images / AFP/John McHugh

Radio-Canada

La collection de 120 guitares électriques et acoustiques du membre de Pink Floyd David Gilmour, incluant sa célèbre « Black Strat », a été exposée à New York en prévision de sa mise aux enchères.

La guitare noire sur un fond blanc.

La « Black Strat » a été fabriquée par Fender en 1969.

Photo : Christie's

Les enchères doivent se tenir jeudi et sont organisées par la maison Christie’s, qui a publié des images et des textes décrivant les guitares. Les recettes doivent être versées à des œuvres caritatives.

Une Fender Stratocaster 1969 noire, surnommée la « Black Strat », sort du lot. Achetée en 1970 par le musicien, elle a servi à l’enregistrement des albums mythiques Dark Side of the Moon, Wish You Were Here et The Wall, entre autres. C’est notamment celle que l’on entend sur le célèbre solo de guitare de la chanson Comfortably Numb.

Christie’s estime la valeur de la « Black Strat » entre 130 000 $ et 200 000 $. Outre celle-ci, une autre Fender Stratocaster est très convoitée. Portant le numéro de série 0001 et produite en 1954, il s’agit d’une des premières guitares de ce modèle légendaire fabriqué par Fender. Elle est également estimée entre 130 000 $ et 200 000 $.

Une guitare blanche sur un fond blanc.

La Fender Stratocaster au numéro de série 0001

Photo : Christie's

Si certains attribuent une grande valeur aux instruments qui l’ont accompagné durant toute sa carrière, David Gilmour, lui, n’en fait pas grand cas.

« Je ne suis pas trop sentimental quant aux qualités dont un instrument particulier est censé être imprégné », a-t-il affirmé au magazine Rolling Stone, plus tôt cette année.

« Vous savez quoi? Je peux m’en passer. […] Fender en a fait des répliques. J’en ai d’ailleurs deux ou trois qui sont parfaites. L’une d’elles pourrait devenir ma guitare de prédilection et peut-être même – horreur – que je changerai de couleur! »

Dans une entrevue publiée par la maison d’enchères Christie’s, David Gilmour dit espérer que ses guitares pourront rendre heureux ceux qui les achèteront.

Avec les informations de Rolling Stone

Musique

Arts