•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éva Lachance-Côté, ex-députée fédérale de Rimouski, s'est éteinte

Éva Lachance-Côté, parlait au micro debout derrière un lutin, en 1986.

Éva Lachance-Côté (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'ancienne députée fédérale de la circonscription de Rimouski, Éva Lachance-Côté, s'est éteinte à l'âge de 85 ans.

Mme Lachance-Côté est morte le 7 juin dernier. Elle a été députée du Parti libéral du Canada de 1980 à 1984 et conseillère municipale de Rimouski de 1986 à 1998.

Secrétaire administrative de carrière, Eva Lachance-Côté a d'abord été élue commissaire de la Commission scolaire La Neigette en 1976. Parallèlement, elle est devenue présidente de l'association de comté de Rimouski du Parti libéral du Canada.

En 1977, elle a accueilli la ministre fédérale des Communications, Jeanne Sauvé, dont le travail pour implanter Radio-Canada à Rimouski a été déterminant.

Éva Lachance-Côté disait alors que cette rencontre avait changé sa vie. Elle me dit : "qui sera candidat dans Rimouski pour les prochaines élections fédérales?" J'ai dit: "Je ne le sais pas, il faudrait chercher un homme". Et là-dessus, elle me dit : "pourquoi chercherais-tu un homme? Présente-toi!"

En 1979, Mme Lachance-Côté est battue par le créditiste Eudore Allard, mais à la suite de la chute du gouvernement minoritaire conservateur de Joe Clark, neuf mois plus tard, elle se représente et est réélue en 1980.

Lors des élections fédérales de 1984, elle sera battue par une autre femme, Monique Vézina, future ministre du gouvernement conservateur de Brian Mulroney.

Elle se lance ensuite en politique municipale et est élue en 1986.

La Rimouskoise tente de redevenir députée fédérale en 1988, puis en 1993, mais est défaite par la bloquiste Suzanne Tremblay.

En 1998, elle se présente à la mairie contre Michel Tremblay, en promettant un référendum sur le projet de salle de spectacle, mais perd ses élections.

L'ancien maire de Rimouski se souvient d'Éva Lachance-Côté comme d'une battante qui a toujours défendu les intérêts de sa région.

Elle avait le désir de développer ce comté de Rimouski. […] Elle était une battante, elle se bagarrait, elle était vigoureuse dans ses débats.

Michel Tremblay, ancien maire de Rimouski

Après sa défaite, elle continue de travailler pour la cause fédéraliste et le Parti libéral du Canada, mais une maladie incurable la force à se retirer progressivement de la vie publique.

Les membres de la famille de Mme Lachance-Côté recevront les condoléances le samedi 13 juillet 2019, de 13 h à 15 h au Mausolée Saint-Germain à Rimouski.

Elle laisse dans le deuil deux enfants et trois petits-enfants.

Bas-Saint-Laurent

Société