•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hydro-Québec investit 612 millions $ à la centrale Rapide-Blanc

La centrale Rapide-Blanc, en Haute-Mauricie

La centrale Rapide-Blanc, en Haute-Mauricie

Photo : Source : Hydro-Québec

Radio-Canada

Hydro-Québec investit 612 877 000 $ pour la réhabilitation de la centrale Rapide-Blanc, en Haute-Mauricie.

Les travaux qui débuteront en 2020 permettront notamment de remplacer les six groupes turbine-alternateur de la centrale. La société d’État compte aussi réhabiliter le bâtiment, les systèmes auxiliaires électriques et mécaniques, les pertuis et les vannes de prises d’eau.

Au total, les travaux vont entraîner la création d’une centaine d’emplois jusqu’en 2027.

Les retombées économiques du projet dans la région sont estimées à environ 80 millions de dollars.

Le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay, croit que les entrepreneurs et les commerces de la ville pourront profiter de cet investissement majeur.

Il y a beaucoup de retombées qui vont rester à La Tuque.

Pierre-David Tremblay, maire de La Tuque

La Ville fait déjà partie de comités avec des décideurs d'Hydro-Québec.

Pour écouter l'entrevue du maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay, à l'émission 360 PM, cliquez ici.

On aimerait ça que ces gens-là [qui seront embauchés par Hydro-Québec] puissent venir s'établir à La Tuque, on a subi un déclin graduel dans les dernières années, ajoute le vice-président de la Chambre de commerce de La Tuque, Patrice Bergeron.

Mise en service en 1934, la centrale est exploitée par Hydro-Québec depuis la nationalisation de l'électricité au Québec (1963). La puissance installée est de 204 MW, elle comporte six groupes turbines et a une hauteur de chute de 32,92 mètres. Son réservoir, le réservoir Blanc, à une superficie de 8 260 hectares.

Mauricie et Centre du Québec

Énergie