•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident de transport d’éoliennes : Transport Bellemare reconnaît en partie sa culpabilité

Le pare-brise d'une petite voiture est brisé. Elle est victime d'un accident de la route avec un camion qui chargeait des éoliennes.

Une voiture a été accidentée lors de l'accident survenu le 11 juin à Métis-sur-Mer. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Transport Bellemare international change son plaidoyer et reconnaît sa culpabilité pour deux des sept constats d’infractions délivrés à la suite de deux accidents impliquant des remorques qui transportaient des pièces d’éolienne.

En avril dernier, l’entreprise avait plaidé non coupable aux sept constats d’infractions.

Selon la poursuite, les infractions concernent des surcharges et l'arrimage de la cargaison d’une remorque qui a été fait de telle façon qu'une section d’éolienne a pu se détacher.

Transport Bellemare devra payer deux amendes totalisant 1300 $.

La poursuite a aussi retiré deux autres accusations en lien avec les accidents du 11 et 15 juin 2018 survenus respectivement à Métis-sur-Mer et à Mont-Joli.

Le changement de plaidoyer de Transport Bellemare international pour certains des constats d'infractions n’empêchera toutefois pas la tenue d’un procès, selon la poursuite.

Transport Bellemare conteste toujours les trois constats d’infraction considérés comme principaux par la poursuite. Ces derniers concernent le respect des normes d’arrimage en vigueur au Québec.

C’est le non-respect de normes d’arrimage qui doivent être suivies dans l’ensemble de l’industrie. On parle d’un système d’arrimage qui doit être installé minimalement chaque 3,04 m, donc c’est cette norme-là qu’on soutient que la défense n’aurait pas suivie.

Pierre-Luc Larouche, procureur aux poursuites criminelles et pénales

L’entreprise sera de retour au palais de justice de Mont-Joli le 16 septembre.

D'après les informations d'Isabelle Damphousse

Bas-Saint-Laurent

Accident de la route