•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première maison de soins palliatifs pour le sud-est du N.-B.

Une image du futur hospice.

L'hospice sera construit dans le quartier Lewisville de Moncton, sur un terrain donné par le club Lions Hum-Lew-Sun.

Photo : Radio-Canada / Wildinette Paul

Radio-Canada

Le quartier Lewisville, à Moncton, devrait accueillir d’ici la fin de l’année prochaine un hospice bilingue de 10 lits qui accueillera des personnes en fin de vie de tout le sud-est du Nouveau-Brunswick.

L’organisme Hospice Sud-Est Nouveau-Brunswick (Hospice SENB) a lancé lundi matin une campagne de financement pour la construction de ce centre.

Il cherche à recueillir 5 millions de dollars. Hospice SENB sera également responsable des frais d’exploitation du centre après son ouverture, tandis que le gouvernement provincial assumera les salaires du personnel médical et des employés de soutien.

Le gouvernement Higgs s'est aussi engagé à verser un million de dollars à la campagne de financement si le gouvernement fédéral en fait autant.

Le nouvel hospice aura une chambre réservée aux enfants.

Les patients seront dirigés vers cet hospice par le programme extramural du Nouveau-Brunswick, qui continuera par ailleurs de fournir des soins de fin de vie à domicile ainsi que dans les deux hôpitaux de Moncton.

Un 4e hospice pour la province

L’Association des soins palliatifs du Nouveau-Brunswick milite depuis des années pour l’ouverture de davantage de maisons de fin de vie au Nouveau-Brunswick. Actuellement, seules les villes de Saint-Jean et de Fredericton en comptent une tandis qu’une troisième est en chantier à Miramichi.

Certains patients préfèrent ne pas mourir à la maison, mais ils ne veulent pas non plus mourir à l’hôpital, a déclaré la Dre Janice Cormier, médecin de famille travaillant en oncologie, qui était présente au lancement de la campagne.

La construction d’un tel centre, dans la région, est pour moi un véritable rêve depuis que je suis médecin.

La Dre Janice Cormier, médecin de famille travaillant en oncologie à Moncton

Le nouvel hospice, qui n’a pas encore de nom, comprendra, outre les chambres des résidents, quatre pièces pour les familles, un jardin avec des terrasses couvertes, une salle de méditation, une aide de jeux pour les enfants, un grand solarium et des bureaux pour le personnel médical, entre autres.

La campagne de financement, Célébration, est présidée par Julie McKenna, épouse de l’ancien premier ministre du Nouveau-Brunswick Frank McKenna et très active dans le domaine philanthropique.

Avec les informations de Wildinette Paul

Nouveau-Brunswick

Soins et traitements