•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’activité humaine à l’origine d’un feu de forêt près de Port Alberni

Un lac, une forêt, des montagnes et de la fumée.

De la fumée est visible à l'endroit où le feu brûle, à l'extrémité ouest du lac Sproat.

Photo : Sonja Versteeg-Sutton/Alberni Weather

Radio-Canada

Alors que des restrictions de feux sont en vigueur un peu partout en Colombie-Britannique, des équipes de pompiers tentent de maîtriser un nouveau feu de forêt dont la cause présumée est l'activité humaine, cette fois près de Port Alberni, sur l’île de Vancouver.

Les plus récentes données indiquent qu’environ 50 feux de forêt sont présentement actifs en Colombie-Britannique. Près de la moitié ont été causés par la foudre et le quart par l'activité humaine (Nouvelle fenêtre).

Selon Dorthe Jakobsen, une agente d’information des services de lutte contre les feux de forêt, deux hélicoptères et des équipes de première ligne sont sur place.

L'incendie a été découvert dimanche vers 9 h 30 et fait un demi-hectare.

Nous demandons aux gens de faire preuve de diligence, comme toujours dans nos forêts.

Dorthe Jakobse, un officier d’information sur les incendies

Les précipitations ne sont pas aussi importantes que nous le souhaitons, en cette période de sécheresse, a déclaré Mme Jakobsen.

L'incendie fait rage près de l'autoroute 4, qui se termine à Tofino.

Avec les informations de Megan Thomas

Colombie-Britannique et Yukon

Feux de forêt