•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un camp de pêche au Labrador prépare l’été… sous la neige

Deux employés devant une pancarte qui annonce le camp de pêche.

Le camp de pêche porte bien son nom : Igloo Lake Lodge.

Photo : CBC/Jacob Barker

Radio-Canada

À quelques jours du début officiel de l’été, un camp de pêche au Labrador se préparait ces derniers jours à accueillir ses premiers clients pour la saison estivale. Mais cette année, les employés ont dû déplacer des bancs de neige imposants pour rendre le camp fin prêt.

L’hiver a été particulièrement neigeux dans cette région du Labrador située à une quarantaine de minutes d’avion de Happy Valley-Goose Bay, direction est.

Les travailleurs qui s’y sont présentés récemment ont découvert des cabanes pour chauve-souris au sol, des arbres sectionnés et les réservoirs de propane qui fournissent l’énergie dont a besoin le camp enseveli sous la neige.

Nous avions pris une photo l’an dernier, donc nous savions exactement où se trouvaient [les réservoirs de propane]. Il a fallu pelleter pour les dégager, affirme Craig Gillingham, propriétaire de l'endroit.

Deux hommes debout sur un banc de neige imposant et un troisième à son pied, pelle dans les mains.

Le propriétaire du camp, Craig Gillingham, et le gérant, Jim Burton, s'adressent à un employé du haut d'un banc de neige.d'un banc de neige.

Photo : CBC/Jacob Barker

Il croit que les clients seront enthousiasmés par ce décor inhabituel pour un mois de juin.

Un haut lieu de la pêche à la truite et au brochet

Cent quarante et un pêcheurs à la ligne ont déjà réservé leur place à l’auberge pour cet été. Ils viennent y pêcher la truite mouchetée et le brochet du Nord.

Un forfait de 6 jours se vend 4500 $. Pour assurer un confort et une restauration à la hauteur de leurs attentes, les employés arrivent plusieurs jours avant la réouverture du camp, avec fournitures et provisions.

Leur travail, cette année, s’est révélé plus ardu à cause de la neige.

Regardez ma hauteur, affirmait Craig Gillingham, juché sur un banc de neige. Je suis à mi-hauteur du toit derrière moi!

Une vue aérienne du Igloo Lake Lodge.

Bien que le camp soit toujours enseveli sous la neige, les eaux tout autour sont libres de glace.

Photo : CBC/Jacob Barker

Les premiers invités sont arrivés pendant la fin de semaine qui vient de s’écouler. Bien qu’ils aient été accueillis par une neige abondante, les eaux autour du camp étaient libres de glace, de sorte qu’ils peuvent s’adonner à leur sport préféré.

Avec les renseignements de Jacob Barker, CBC

Terre-Neuve-et-Labrador

Environnement