•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers la fin du plastique à Lunenburg

Des maisons anciennes peintes de couleurs vives et parfaitement entretenues.

Le Vieux Lunenburg a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1995.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de Lunenburg, en Nouvelle-Écosse, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, se prépare à interdire certains types de plastique à usage unique.

La population de la petite ville historique fait déjà des efforts pour réduire son utilisation de plastique à usage unique. Des commerçants emballent les achats de leurs clients avec du papier brun. Des restaurateurs offrent de remplir gratuitement des bouteilles d'eau réutilisables.

Il s’agit d’une initiative volontaire observée par la majorité des commerces. C'est d’ailleurs la clé de ce succès. Le mouvement contre le plastique ne leur a pas été imposé. Le mouvement populaire provient de la volonté des gens de protéger leur communauté côtière.

Un homme tend un paquet emballé de papier et d'une ficelle.

Des commerçants à Lunenburg emballent avec du papier les achats de leurs clients au lieu de les déposer dans des sacs en plastique à usage unique.

Photo : Radio-Canada

Pour l'instant, la décision de faire ou non ce virage est laissée aux commerçants, mais un comité s'est formé pour tenter d'aller plus loin.

Une membre du comité, Teresa Quilty, affirme que son groupe exerce une pression sur les conseillers municipaux afin qu'ils interdisent formellement tous les plastiques à usage unique.

La semaine dernière, souligne-t-elle, le comité Plastic Free Lunenburg a soumis une proposition de règlement municipal qui vise à interdire sept types de plastique.

La Municipalité accepte partiellement la proposition. Elle commencera par interdire trois types de plastique seulement.

C'est un pas dans la bonne direction, estime Teresa Quilty qui fait preuve d'un optimisme modéré. Elle ne sait pas jusqu'où les conseillers municipaux se rendront dans cette bataille.

Le comité antiplastique croit que Lunenburg est un petit incubateur idéal pour tester ce genre d’arrêté municipal, étant donné la petite taille de la ville qui compte 2300 résidents.

Des touristes marchent le long d'une rue menant à la mer

La Ville de Lunenberg va interdire trois types de plastique pour commencer.

Photo : Radio-Canada

Cet été, le défi sera d'aider les touristes à s'adapter aux nouvelles habitudes de consommation sans plastique. Les intervenants leur expliqueront que c’est un moyen de préserver ce joyau patrimonial de l'UNESCO situé au bord de l'océan.

Avec les renseignements de Stéphanie Blanchet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Protection des écosystèmes