•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un complice du violeur et tueur en série Allan Legere est mort

Allan Legere quitte le palais de justice les menottes aux poignets.

Allan Legere en novembre 1991.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

Un des deux complices du violeur et tueur en série Allan Legere dans un meurtre commis au Nouveau-Brunswick en 1986 est mort.

Un porte-parole de Service correctionnel Canada (SCC) a annoncé que Scott Michael Curtis, 52 ans, est mort le 7 juin apparemment de causes naturelles à la suite d’une maladie non précisée.

Scott Curtis avait obtenu une libération conditionnelle, mais le SCC a confirmé que l'individu était sous sa juridiction au moment de son décès.

Meurtrier à 19 ans

Scott Curtis avait été condamné à la prison à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle avant 16 ans, pour le meurtre au deuxième degré de John Glendenning, survenu le 21 juin 1986 à Black River Bridge, au Nouveau-Brunswick.

L’homme de 66 ans, un épicier, avait été battu à mort. Sa femme avait été violée, battue et laissée pour morte. Trois personnes avaient été condamnées pour ces crimes : Scott Curtis, Todd Matchett et Allan Legere.

Allan Legere : la chronologie des événements

Legere s'est évadé en 1989 en s’enfuyant de l’hôpital Dr-Georges-L.-Dumont, à Moncton, où les services correctionnels l’avaient conduit pour soigner une infection à l’oreille.

Durant une cavale qui a traumatisé le Nouveau-Brunswick, Legere a commis quatre autres meurtres et au moins trois autres viols avant d'être capturé de nouveau par la GRC, sept mois plus tard.

Allan Legere, qui a été surnommé le « Monstre de la Miramichi », est toujours en prison et il est aujourd’hui âgé de 71 ans.

Avec les informations de La Presse canadienne

Nouveau-Brunswick

Justice et faits divers