•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Parc national en Alaska : un pont pour limiter les rencontres avec les ours

Un ours brun tenant un saumon dans la gueule

Les ours bruns fréquentent en grand nombre la rivière pour se nourrir de saumon

Photo : Associated Press / Mark Thiessen

Radio-Canada

Un nouveau pont surélevé et une promenade en bois ont été construits dans le parc national et la réserve de Katmai en Alaska pour remplacer un pont au niveau de la rivière, qui était régulièrement occupé par des ours bruns.

Les ours sont un attrait important pour les touristes dans ce parc de la péninsule de l’Alaska s’étendant du coin sud-ouest de l’Alaska vers les îles Aléoutiennes.

Or, l'ancien pont flottant de la rivière Brooks était souvent fermé aux visiteurs du parc en raison de la présence des ours qui viennent se nourrir de saumon dans le cours d'eau.

La protection de la faune exigeant une séparation de 46 mètres entre les ours et les visiteurs, explique la porte-parole du Service des parcs, Karen Garthwait.

Le nouveau pont a une longueur de 366 mètres et sa hauteur varie de 2,5 à 3 mètres, selon la topographie, selon Mme Garthwait, ce qui permet aux ours de passer dessous.

Le remplacement du vieux flottant par le nouveau construit au coût de 5,6 millions de dollars aura pris plus d’une décennie.

« Chaque phase du projet (planification, conception, élaboration du projet, financement et construction) a pris du temps et a impliqué divers groupes d’intervenants », précise le directeur du parc, Mark Sturm.

2200 ours bruns

Le service des parcs estime que 2200 ours bruns habitent le parc national, un nombre qui dépasse celui des habitants de la péninsule.

Le parc dispose de trois plateformes d’observation des ours sur le populaire site Brooks Camp.

Pont surélevé enjambant la rivière Brooks

Le nouveau pont permet aux ours de passer dessous.

Photo : Associated Press / Barbara Lutes/Service du parc national

Les visiteurs doivent traverser la rivière pour atteindre les trois plateformes.

Le nouveau pont, qui est muni de barrières étanches aux deux extrémités, offrira aux visiteurs une plateforme supplémentaire pour observer la faune.

Avec les informations de Associated Press

Grand-Nord

Faune et flore