•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gagnants d'un concours, ils donnent tout à une banque alimentaire

Un homme est accroupi devant une étagère de supermarché. Devant lui se trouvent deux paniers remplis de denrées dont de la sauce tomate et des couches.

Ryan Warren avait 50 secondes pour remplir ses paniers d'épicerie.

Photo : Radio-Canada / Helen Pike

Radio-Canada

Un couple qui a remporté un concours lui donnant la chance de remplir gratuitement et le plus rapidement possible son panier d’épicerie a choisi de donner le résultat de sa séance de magasinage à la banque alimentaire de Calgary.

Chantal Leroux et Ryan Warren avaient 50 secondes pour accumuler le plus de denrées alimentaires et produits possible jusqu’à une valeur de 500 dollars. Le concours était organisé par l’épicerie Bragg Creek Foods.

J’étais très heureuse d’apprendre que j’avais gagné. Après quelques secondes je me suis dit que c’était une excellente occasion de pouvoir donner au prochain, explique Chantal Leroux.

Une femme se trouve dans une épicerie.

Chantal Leroux

Photo : Radio-Canada / Helen Pike

Son conjoint a tout de suite aimé l’idée. Nous avions un plan. Comme nous allions donner à la banque alimentaire, il fallait se concentrer sur les aliments non périssables, dit-il.

La course folle a permis au couple de donner des produits comme des couches, du café et des conserves pour une valeur de 598 dollars. Comme c’était pour une bonne cause, l’épicerie à accepter de faire don de la totalité des produits amassés.

Ryan Warren a également approché des entreprises locales et a ainsi réussi à amasser 1 500 dollars en dons supplémentaires.

Un homme et une femme tiennent un chèque dans leurs mains.

Ryan Warren était fier de remettre, en plus des denrées non périssables, un chèque de 1 500$ à la banque alimentaire

Photo : Radio-Canada / Helen Pike

La banque alimentaire de Calgary indique qu’elle a été épatée par la généreuse offre du couple, mais aussi par le fait qu’il est allé au-delà du prix initial pour amasser de l'argent.

Avec des informations d'Helen Pike

Alberta

Société