•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD promet un régime d'assurance médicaments universel

Jagmeet Singh dévoile la plateforme électorale du NPD, un projet ambitieux qui promet un régime universel d'assurance médicaments.

Photo : La Presse canadienne / Tara Walton

Radio-Canada

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) du Canada, Jagmeet Singh, a dévoilé la plateforme électorale du parti pour les élections fédérales de 2019. Le projet du NPD promet une assurance médicaments universelle qui prévoit notamment une couverture des soins en santé mentale, et des soins dentaires et auditifs.

Nous avons une crise dans les soins de santé, et il est temps que cela change!, a lancé Jagmeet Singh devant une foule de partisans réunis à Hamilton dimanche pour l'écouter dévoiler la « Vision du NPD ».

Le NPD est le premier parti fédéral canadien à dévoiler une plateforme électorale qui promet d’élargir considérablement le système de santé canadien pour y inclure non seulement un régime d’assurance médicaments, mais également une couverture des soins de santé mentale, dentaire, oculaire et auditive pour tous les citoyens.

Nous entendons l'inquiétude dans les voix des gens; la vie devient de plus en plus difficile. Les services sur lesquels nous comptons, comme les soins de santé, sont de moins en moins accessibles, et les médicaments deviennent de plus en plus chers, a déploré le leader du NPD.

Nous devons travailler à la mise en place d'un système de soins de santé qui nous couvre de la tête aux pieds.

Jagmeet Singh, le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) du Canada

Le parti promet de réformer le système de santé canadien pour financer une toute nouvelle gamme de services, au moment où les libéraux envisagent de créer un régime national d'assurance médicaments.

Le gouvernement fédéral, pour sa part, évalue actuellement un rapport qui lui recommande de mettre en place un régime d'assurance médicaments national universel, public et à payeur unique.

Le rapport, publié mercredi, recommande que le régime national soit administré par les provinces et les territoires, et régi par une nouvelle loi fédérale.

Les coûts supplémentaires associés à pareil régime sont estimés à 15 milliards de dollars.

La plateforme du NPD comporte un élargissement progressif de la couverture santé, en commençant par l'assurance médicaments universelle en 2020. Le plan ne présente toutefois pas de calendrier complet ni le coût total du programme, et indique que le parti devrait étudier la question et travailler avec les provinces pour le mettre en œuvre.

Le parti prévoit des mesures pour augmenter les revenus du gouvernement afin de financer la réforme de plusieurs milliards de dollars.

Il augmenterait les impôts des Canadiens les plus riches, ceux qui gagnent plus de 20 millions par an. Il augmenterait également l’impôt sur les sociétés, il éliminerait les subventions relatives aux combustibles fossiles, supprimerait les échappatoires fiscales et prélèverait une taxe auprès des acheteurs étrangers.

Des gens devant un écran avec un homme qui salue la foule.

La plateforme du NPD a été lancée dimanche lors de la convention du NPD de l'Ontario, à Hamilton.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Morissette

Le parti dit espérer que certaines de ces mesures fiscales ne vont pas seulement augmenter les revenus du gouvernement, mais aussi contrer le blanchiment de capitaux et calmer les marchés immobiliers surchauffés à Vancouver et en Ontario.

Le directeur parlementaire du budget, un fonctionnaire indépendant du Parlement, examinera le plan du parti, a déclaré le NPD. Cette élection est la première où le directeur parlementaire du budget, qui examine les dépenses et les prévisions budgétaires du gouvernement, se rendra disponible pour évaluer la solidité financière des plateformes des partis.

La plateforme du NPD a été lancée dimanche lors de la convention du NPD de l'Ontario, à Hamilton. C'est un retour au foyer pour Jagmeet Singh, qui a quitté le parti provincial et a été élu chef du parti fédéral il y a moins de deux ans.

Le parti espère que le lancement de la plateforme donnera une impulsion bien nécessaire à M. Singh et aux autres candidats qui retourneront bientôt dans leurs circonscriptions pour un été de campagne électorale. Dernièrement, des sondages nationaux ont montré que le parti de centre gauche perdait du terrain face au Parti vert du Canada.

Les promesses du NPD :

  • S'engager à financer pleinement et équitablement l'éducation à la santé et d'autres services dans les communautés autochtones.
  • Créer un plan d'action pour prévenir le suicide.
  • Limiter et réduire les frais de scolarité et les intérêts sur les prêts étudiants, avec pour objectif final la gratuité des études postsecondaires.
  • Interdire les stages non rémunérés.
  • Introduire des mesures incitatives fédérales pour les automobiles à zéro émission et donner la priorité aux voitures fabriquées au Canada.
  • Investir 1 milliard de dollars dans des services de garde d'enfants abordables en 2020.
  • Revitaliser les industries telles que la foresterie, la pêche et l’agriculture.
  • Plafonner les prix des services de téléphonie cellulaire et d’Internet et présenter une charte des droits des télécommunications.
  • Éliminer les échappatoires fiscales et introduire un « impôt sur la fortune » de 1 % sur les revenus personnels supérieurs à 20 millions de dollars.
  • Accroître l’accès au transport en commun, y compris le long des routes rurales coupées par l’arrêt du service Greyhound.
  • Alimenter le Canada avec une électricité nette sans carbone d'ici 2030.
  • Interdire les plastiques à usage unique.
  • Mettre fin à l'itinérance des anciens combattants.
  • Lancer un projet pilote de revenu minimum.
  • Renforcer la Charte des droits des passagers pour les voyageurs aériens.
  • Créer un plan pour le logement abordable prévoyant la construction d’un plus grand nombre de logements abordables et mixtes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique