•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cannabis permis dans certains grands événements

L'encadrement de cette consommation diffère d’un événement à l’autre et certains organisateurs se demandent jusqu’où ils peuvent aller pour renforcer leurs règlements.

Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

Radio-Canada

Il sera possible de consommer du cannabis cet été dans les lieux publics et les événements à caractère familial, notamment les festivals. Toutefois, les choses ne seront pas aussi simples pour les organisateurs. Le règlement diffère d'un événement à l'autre.

Actuellement au Québec, la loi qui s’applique s'apparente à celle sur le tabac : là où il est possible de griller une cigarette, il est aussi possible de fumer un joint.

Quand il y a un festival sur la voie publique ou dans les parcs, c’est permis actuellement.

Martin Roy, président-directeur général du Regroupement des événements majeurs internationaux

Plusieurs événements estivaux adhèrent à la loi québécoise et permettent donc la possession de 30 g de cannabis par adulte et la consommation sur leur site sauf dans certaines zones restrictives, destinées par exemple aux familles.

C'est la politique en vigueur aux Francos et au Festival international de jazz de Montréal ou encore au Festivoix de Trois Rivières.

Là où ce n’est pas interdit, les organisateurs misent sur la bonne foi des fumeurs, notamment en présence de familles.

Je crois qu’il faut faire appel au gros bon sens et faire en sorte que les festivaliers qui décident de fumer du cannabis le fassent dans le respect de leurs voisins.

Martin Roy, président-directeur général du Regroupement des événements majeurs internationaux

Mais cette règle n’est pas applicable partout.

Le Grand Prix de Montréal ne permet pas de fumer du cannabis sur son site.

Le Festival d'été de Québec ne le permet pas non plus, pour se conformer à la réglementation municipale.

« À Québec, vous savez qu'il y a une interdiction de consommer du cannabis dans l’ensemble des endroits publics », rappelle Samantha McKinley du Festival d’été. « La réglementation n'a pas été trop compliquée. On emboîte le pas et on applique cette interdiction. »

D'après le reportage de Jacaudrey Charbonneau

Cannabis

Société