•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'assemblée de la Communauté des Africains francophones dans une ambiance détendue

Des membres de la CAFS tiennent des petits papiers dans leurs mains pendant qu'ils sont assis autour d'une table.

La présidente de la CAFS a tenu à souligner le travail accompli par une centaine de bénévoles au cours de l’année

Photo : Radio-Canada / Sophie Chevance

Sophie Chevance

L'assemblée générale annuelle (AGA) de la Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan (CAFS) s'est tenue dans une ambiance détendue, propice aux discussions, au pavillon élémentaire de l'École canadienne-française de Saskatoon.

Une trentaine de membres s’y sont présentés samedi alors qu’environ 70 personnes s'étaient déplacées l’année dernière.

Dans son rapport annuel présenté lors de l'AGA, la présidente de l'organisme a souligné le suivi fait sur plusieurs propositions formulées lors de la dernière AGA en 2018.

La CAFS a aussi présenté sa programmation annuelle et confirme un budget d'environ 120 000 $ pour 2019-2020.

Au total, une douzaine d'activités seront prévues dans la province.

Avec sa première subvention de 70 000 $ accordée annuellement par Patrimoine canadien pour les trois prochaines années, la CAFS compte pourvoir un poste de direction générale. Le montant servira aussi à la formation des employés et membres du conseil d'administration. Il pourra aussi couvrir les frais administratifs du bureau de Saskatoon.

La confiance que le gouvernement témoigne envers la CAFS est le signe qu'il croit au travail du CA et en l'avenir de l'association.

Anne-Yvette Sibomana, membre active et fondatrice de la CAFS

Redressement de la CAFS

Le rapport 2018-2019 de la CAFS relève une année axée sur le renforcement des liens de l'organisme avec ses membres et ses partenaires.

La transparence fait aussi partie des points sur lesquels le conseil d'administration a voulu mettre l'accent.

Nous n'oublions pas les années passées.

Céline Moukoumi, Présidente de la CAFS

Sur les 21 propositions formulées lors de la dernière AGA en 2018, cinq ont fait l'objet d'un suivi. Parmi elles figure un audit externe réalisé sur les finances de l'organisme pour l'année en cours. La CAFS a cependant renoncé à inspecter la gestion financière des trois années passées, faute de ressources suffisantes.

Révision des statuts et règlements

Une assemblée générale extraordinaire (AGE) a fait suite à l'AGA afin de présenter des modifications aux statuts et règlementS de la CAFS.

Ces changements faisaient partie des recommandations suggérées, en février dernier, par les membres et les partenaires de l'organisme.

Parmi les principales modifications approuvées, figurent une vision commune de l'organisme, un poste supplémentaire de vice-président au sein du conseil d'administration, un comité observateur pour intervenir en cas de difficultés au CA et la possibilité pour des groupes membres d'adhérer à la CAFS.

Saskatchewan

Associations francophones