•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première québécoise pour un vignoble de Béthanie

Des amphores, des vases antiques en grès et en terre cuite qui servent à faire maturer le vin, ont été importés de Bordeaux. Ils se trouvent dans la salle de vinification par gravité du vignoble Coteau des artisans.

Des amphores, des vases antiques en grès et en terre cuite qui servent à faire maturer le vin, ont été importés de Bordeaux. Ils sont utilisés dans la salle de vinification par gravité du vignoble Coteau des artisans.

Photo : Radio-Canada / Emilie Richard

Radio-Canada

Les propriétaires du nouveau vignoble Coteau des artisans, situé à Béthanie, près de Valcourt, ont choisi de miser sur les amphores, des vases en grès et en terre cuite, pour produire leur vin. Cette méthode serait utilisée pour la première fois au Québec.

Après avoir vendu son entreprise d'armoires de cuisine, le couple, formé de Jocelyn Deslandes et Karine Lamoureux, était prêt pour un nouveau défi

. Un vendredi soir sur la terrasse, mon conjoint m'a demandé ce que l'on allait faire pour la suite. Il m'a proposé un vignoble et j'ai acquiescé. J'étais très heureuse de l'idée, explique Mme Lamoureux.

L'endroit où se trouve le vignoble Coteau des artisans à Béthanie en Estrie. Pour l'instant, 7000 vignes ont été plantées, 3000 autres seront ajoutées éventuellement.

L'endroit où se trouve le vignoble Coteau des artisans à Béthanie en Estrie. Pour l'instant, 7000 vignes ont été plantées, 3000 autres seront ajoutées éventuellement.

Photo : Radio-Canada / Emilie Richard

Les deux entrepreneurs ont coupé le bois sur leur immense terrain et l'ont récupéré pour construire eux-mêmes l'établissement où le vin est conçu. C'est aussi là que les visiteurs sont accueillis.

Une visite peu banale les attend, puisque les vignerons ont accepté la proposition du vinificateur qui travaille avec eux, Jean-Paul Martin, d'importer des amphores de Bordeaux. Les cinq vases antiques se trouvent aux côtés des barils et des cuves pour faire maturer le raisin.

Lorsqu'on a rencontré Jean-Paul, on lui a demandé s'il y avait quelque chose qui n'avait pas encore été fait au Québec, si on pouvait faire les choses autrement.

Karine Lamoureux, copropriétaire du vignoble Coteau des artisans

On a adoré l'idée, on a embarqué là-dedans tout de suite. On a commandé ça et c'est arrivé par bateau jusqu'à chez nous, poursuit Karine Lamoureux.

Les vases sont fabriqués en grès ou en terre cuite.

L'osmose qui se crée entre le vin et la terre va amener une douceur, une plénitude, une souplesse, une rondeur que l'on ne trouve pas forcément dans un élevage en inox, détaille le spécialiste, Jean-Paul Martin.

Ce qui fait aussi la particularité du vignoble, c'est la façon dont la vinification est réalisée, soit par gravité. Le but est d'utiliser le moins de pompes possible. Dans ce vignoble, la salle de chais est sur trois niveaux.

Il y en a très très peu des chais qui sont construits comme ça. Pour moi, je pense que c'est un des plus beaux chais qui existe actuellement au Québec. Il n'est peut-être pas très grand, mais c'est un des plus beaux, assure Jean-Paul Martin.

Karine Lamoureux et Jocelyn Deslandes sont les propriétaires du vignoble Coteau des artisans.

Karine Lamoureux et Jocelyn Deslandes sont les propriétaires du vignoble Coteau des artisans.

Photo : Radio-Canada / Emilie Richard

Le vignoble compte 7000 vignes, 3000 autres seront plantées éventuellement. Pour sa première cuvée, les vignerons ont produit 6500 bouteilles offertes au vignoble seulement.

On veut avoir suffisamment de vins pour suffire à la demande. On verra si on vend le vin ailleurs, mais pour le moment, bien humblement, on a le goût de vous recevoir chez nous et de partager notre passion avec vous, conclue, tout sourire, Karine Lamoureux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Consommation