•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ACF : feu vert à la création d’une nouvelle entité sur l’immigration

Des députés communautaires de l'Assemblée communautaire fransaskoise assis autour d'une table dans le cadre d'une réunion.

L'Assemblée générale annuelle de l'Assemblée communautaire fransaskoise s'est tenue samedi, à Saskatoon.

Photo : Radio-Canada / Samuel Desbiens

Samuel Desbiens

Réunis à Saskatoon dans le cadre de leur Assemblée générale annuelle, les députés communautaires de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) ont confirmé la création d’une entité chargée des services d’immigration. Le projet devrait être mis en oeuvre en avril 2020.

Les députés communautaires de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) ont confirmé samedi qu’ils allaient de l’avant avec le projet de création d’un organisme chargé des services d’immigration. Le projet devrait être mis en oeuvre en avril 2020.

Cette nouvelle entité prendra la forme d’un centre de services pour les nouveaux arrivants. Les immigrants pourront s’y référer pour obtenir plus d’information sur une panoplie de services relatifs aux démarches d’immigration aussi bien qu'à l’intégration personnelle ou à l’intégration au marché du travail en Saskatchewan.

L’ACF est d’ailleurs en attente d’une réponse concernant une demande de financement auprès d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. Ces fonds permettront de définir davantage le projet qui est sur la table de l’ACF depuis près d’un an.

Tous les membres du Réseau en immigration francophone de la Saskatchewan (RIF-SK) ont participé aux discussions.

Selon la coordonnatrice du RIF-SK, Marie Galophe, l’ACF était la meilleure entité pour s'occuper de cette nouvelle offre de services, compte tenu de son expertise dans le domaine de l’immigration.

Non seulement l’ACF possède une expertise en immigration, mais aussi un certain nombre d’experts au sein de son organisme pour mettre sur pied une solution aussi innovante, a-t-elle déclaré.

L’initiative répond aussi à la volonté de l’organisation de recentrer son mandat autour du développement communautaire.

En raison des dossiers d’immigration qui prennent de plus en plus d’ampleur, il s’agit, pour les députés communautaires, d’un projet pertinent pour assurer une meilleure intégration des immigrants, affirme le président de l'ACF, Denis Simard.

Il reste encore beaucoup de travail à faire à ce sujet-là, mais essentiellement, la consigne qu’on a donnée, c’est que les employés peuvent commencer à avancer, a-t-il indiqué.

Élections partielles dans Saskatoon

Les députés communautaires ont aussi officiellement déclenché la tenue d’élections partielles dans le comté de Saskatoon.

Le vote aura lieu le 28 septembre.

On est impatients de voir le processus d’élection se matérialiser et on va faire tout notre possible pour encourager les gens à déposer leur candidature, a affirmé le directeur général de la Fédération des francophones de Saskatoon, Éric Lefol, qui était sur place pour assister à la réunion.

La date limite pour déposer sa candidature est prévue pour le milieu du mois d’août, selon lui.

Présentement, les deux postes de députés communautaires de Saskatoon sont vacants.

Révision des règlements électoraux

Les députés communautaires de l’ACF travaillent aussi à une refonte des règlements qui encadrent le processus électoral en prévision des prochaines élections générales.

L’objectif est d’établir des règles claires pour éviter les zones grises qui viendraient miner les prochaines élections.

Les députés veulent ainsi empêcher qu’une personne puisse voter plusieurs fois. Ils cherchent aussi à mieux définir les critères qui permettent de déterminer ceux qui possèdent un droit de vote, notamment en ce qui a trait au statut de citoyen et de résident permanent ainsi qu’à la question linguistique.

On avait certaines choses qui n’étaient pas assez formalisées ou qui manquaient de précision. Tout ça a provoqué quelques faux pas, a expliqué Josée Bourgouin, députée de Prince Albert et présidente du comité sur la gouvernance de l’ACF.

Avec les informations de Sophie Chevance

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Associations francophones