•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au fil des années, une Saskatchewanaise a acheté 6500 gommes

Kerri Thurman se tient devant sa collection de gommes étalée sur une grande table.

Kerri Thurman devant sa collection de gommes

Photo : Radio-Canada / Kirk Fraser

Radio-Canada

Une Saskatchewanaise a acheté tellement de gommes depuis ses 10 ans qu’elle en possède désormais plus de 6500 dans sa maison de Balgonie.

Une ampoule en caoutchouc rose a été sa première acquisition, explique Kerri Thurman. Sa mère l’a ensuite encouragé à en collectionner davantage.  « Et puis ça a continué, dit-elle. Dès qu’on voyait une gomme et que je ne l’avais pas, alors on l’achetait ».

Aujourd’hui, ces petits blocs en plastique ou en caoutchouc qui servent à effacer les traits de crayons sont de toutes les tailles, formes et couleurs.

Au début, elle les plaçait dans des boîtes à chaussures avant de les  coller sur des morceaux de mousse pour les déplacer plus facilement.

« J’ai continué et je ne me suis jamais arrêté », explique Mme Thurman.

Des dizaines de gommes de personnages de dessins animés son sur une table les unes à côté des autres.

Des gommes de Kerri Thurman sont sur une table.

Photo : Radio-Canada / Kirk Fraser

Culture populaire

En fait, dit-elle, la collection est également un microcosme de notre culture populaire. Les gommes sont aussi bien en forme de Schtroumpfs, de poupées Cabbage Patch, de princesses Disney que de Mr. T , le personnage de la série télévisée des années 80, L'Agence tous risques.

Mme Thurman déclare avoir probablement dépensé 20 000 $ en gommes au cours de sa vie. Elle ne les achète pas en ligne, préférant faire sa découverte toute seule dans des commerces.

Les gommes sont rangées et rarement présentées au public.  Elle n’en vend pas, à moins d’avoir un double, et aimerait que sa collection soit un jour exposée en permanence.

Saskatchewan

Consommation