•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle incursion au Japon pour le film La disparition des lucioles

Le réalisateur Sébastien Pilote donne des instructions aux acteurs Pierre-Luc Brillant et Karelle Tremblay.

Sébastien Pilote avait choisi de faire de Saguenay la toile de fond du film.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le plus récent film du réalisateur saguenéen Sébastien Pilote, La disparition des lucioles, a pris l’affiche dans plusieurs cinémas du Japon samedi.

L’an dernier, le long-métrage avait été présenté au Festival international du film de Tokyo, où il avait été très bien reçu.

D’ailleurs, à cette occasion, le talent de la jeune actrice Karelle Tremblay avait été salué.

Dans La disparition des lucioles, cette dernière joue le rôle d’une adolescente déstabilisée par sa relation avec un musicien sans ambition plus âgé qu’elle, un personnage incarné par Pierre-Luc Brillant.

Après avoir porté ce rapport trouble à l’écran, Sébastien Pilote a choisi de s’attaquer à un sujet très différent. Il prépare actuellement une adaptation cinématographique de l’histoire de Maria Chapdelaine, dont le tournage pourrait avoir lieu dès l’an prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Cinéma