•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Francis Cabrel : un public comblé encore et encore

Francis Cabrel seul sur scène entouré de plusieurs instruments.

Généreux, Francis Cabrel a offert un spectacle de plus de deux heures.

Photo : Radio-Canada

Anne-Andrée Daneau

Francis Cabrel n’avait pas visité Trois-Rivières depuis 2016, mais vendredi soir, ses admirateurs ne l’avaient pas oublié; une salle comble l’attendait à l’Amphithéâtre Cogeco. « Ravi de vous retrouver », a-t-il lancé à la foule dès son entrée sur scène. Il n’en fallait pas plus pour que le public lui offre une ovation et qu’il soit pendu à ses lèvres pendant plus de deux heures.

Quelques notes à la guitare ont d’ailleurs suffi au public pour reconnaître le classique des années 80 À l’encre de tes yeux. Quelque 5000 spectateurs, amoureux de la poésie de Francis Cabrel, ont alors entamé l’air de cette chanson qui a fort probablement joué dans de nombreux mariages au fil des années. Le ton était donné : la soirée allait se dérouler sous le signe de la nostalgie.

Certains admirateurs étaient venus de loin pour assister à ce spectacle extérieur. En famille, en couple ou entre amis, ils avaient envie d'entendre leur chanson préférée du répertoire à succès qu’a offert Francis Cabrel au fil des 40 dernières années. Plusieurs avaient d’ailleurs déjà les larmes aux yeux dès le début du spectacle.

C’est la quatrième fois que je vois Cabrel. On est venus de Montréal. On a vécu beaucoup avec lui dans les années 70 et 80 et on le suit encore. Il est toujours aussi bon!

Richard Autotte

À 65 ans, le chanteur est encore bien en forme pour cette tournée anniversaire, présentée partout dans la province depuis quelques semaines.

À travers ses classiques qu’il qualifie lui-même de « petits porte-bonheurs » qui l’ont suivi à travers les années comme Petite Marie, Je l’aime à mourir et Encore et encore, Cabrel a présenté quelques chansons plus récentes tirées de son plus récent album paru en 2017, tels Le fils unique et Des montagnes de tout, qui traite de son quotidien avec sa femme. Certains ont semblé apprécier découvrir de nouvelles sonorités.

Je suis l’homme le plus heureux du monde. C’est le plus beau spectacle que j’ai vu de ma vie.

Éric Smith

Spectacle en toute intimité

Homme peu loquace, le chanteur réussit tout de même à parsemer le spectacle de quelques rires en lançant des blagues ici et là et en invitant les gens à bouger. Sarbacane était d’ailleurs attendue; des dizaines d’admirateurs se sont immédiatement levés en l’entendant pour danser.

Pour moi, c’est réentendre des classiques de jeunesse, a confié Camille Dion, venue voir le spectacle avec son père avec qui elle partage sa passion pour Francis Cabrel. En plus, ma soeur s’appelle Marie, donc c’est spécial pour nous.

Accordéon, piano, batterie, violon, contrebasse et mandoline, les quatre musiciens qui accompagnent le chanteur dans cette tournée débordent de talent et ont enchaîné les instruments un à un tout au cours du spectacle au grand plaisir des mélomanes.

Francis Cabrel a livré un spectacle calme, dans une mise en scène sobre, où quelques ampoules sur pieds entouraient les musiciens assis sur de petites chaises en bois, comme une ambiance qui invite à l’intimité et la confidence. La foule n’avait pas besoin de plus. La voix du chanteur, toujours aussi juste, enveloppait tout l’amphithéâtre qui borde le fleuve Saint-Laurent.

Après quatre décennies à sillonner la francophonie partout à travers le monde, le parolier a gagné son parti. Il réussit toujours et encore à créer de la magie quand vient le temps de parler d’amour dans la langue de molière.

Mauricie et Centre du Québec

Musique chanson/pop