•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une clinique pour vérifier l'installation des sièges d'auto

Une bénévole ajuste le siège d'auto d'un enfant devant sa mère.

En seulement 4 heures, près de 25 sièges d'auto ont été installés par les deux bénévoles.

Photo : Radio-Canada

Vincent Bonnay

Des bénévoles de l'Association pour la sécurité des enfants passagers du Canada tenaient vendredi après-midi une clinique de vérification des sièges d'auto devant le Centre ressources naissances de Trois-Rivières. Près de 25 sièges ont été contrôlés en seulement quatre heures.

90% des sièges d'auto au Québec sont mal installés , explique Kathleen Noël. Elle est une des quatre bénévoles de l'Association pour la sécurité des enfants passagers du Canada (CPSAC) en Mauricie.

L'organisme aide les parents à s'y retrouver dans l’installation, les réglages et les ajustements de ces sièges. De quoi rassurer et faciliter la vie des parents qui souvent ignorent les spécificités de ces sièges.

Les gens ne savent pas que le siège est mal installé, explique la bénévole. Souvent, ils apprennent des choses ou ils vont dire : " Oh, mon Dieu! Je ne savais pas qu'il fallait faire ça ".

90% des sièges d'auto au Québec sont mal installés

Kathleen Noël, bénévoles de l'Association pour la sécurité des enfants passagers du Canada
Marie-Christine Gervais attache son fils dans son siège d'auto.

Marie-Christine Gervais a décidé de faire installer le siège d'auto de son fils par les bénévoles.

Photo : Radio-Canada

Parmi les parents qui se sont présentés aujourd'hui, Marie-Christine Gervais est arrivée avec un siège neuf, encore dans son carton.

C'est assez complexe comme installation puis c'est juste un coup qu'on sait comment faire et après on est correct. C'est en apprenant la statistique alarmante qu'elle a décidé de ne faire prendre aucun risque à son fils.

Ça m'a fait un choc, dit-elle. On est bien heureux d'avoir ce service-là ici pour avoir nos cocons en sécurité.

Les bénévoles ont reçu une formation spécifique et dispensent leurs conseils lors d'événements ou se déplacent même aux domiciles des parents. Leurs interventions sont financées sur la base de contributions volontaires.

Mauricie et Centre du Québec

Prévention et sécurité