•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Saaremaa pour la liaison entre la Minganie, Anticosti et la Gaspésie?

Le traversier Saaremaa près de Québec.

Le traversier Saaremaa près de Québec.

Photo : Radio-Canada / Cimon Leblanc

Radio-Canada

Le Saaremaa, ce navire scandinave acheté par la Société des traversiers du Québec (STQ) pour remplacer le F.-A.-Gauthier cet été à la traverse Matane-Côte-Nord, est l'objet de convoitise en Minganie. Tourisme Côte-Nord y voit une option pour le projet de liaison entre la Minganie, Anticosti et la Gaspésie en période estivale.

Déjà, l'utilisation du bateau a fait l'objet de discussions, explique Mario Leblanc, directeur général de Tourisme Côte-Nord.

Effectivement on a eu ces discussions-là hier avec des élus. Et c'est un souhait de la région, de pouvoir avoir peut-être ce navire-là, le Saaremaa, qui ferait le lien interrives entre la Gaspésie et la Minganie.

Mario Leblanc, directeur général de Tourisme Côte-Nord.

Mario Leblanc, directeur général de Tourisme Côte-Nord (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Le maire d'Anticosti, John Pineault, croit que le Saaremaa serait le navire idéal pour réaliser cette boucle en passant par Port-Menier. Il croit qu'un lien saisonnier comblerait la demande touristique, quitte à s'en remettre au Bella-Desgagnés pour le reste de l'année.

Pour la desserte de la Basse-Côte-Nord, si le Bella-Desgagnés n’avait pas à venir à Port-Menier, il serait beaucoup plus souvent à l'heure, pas de retard et meilleur service, fait valoir John Pineault. Puis, pour nous autres, le désenclavement d'Anticosti, ce n’est pas un caprice. Si on n’a pas un lien journalier ou semi-journalier, bien Anticosti, c'est fini…

Portrait de John Pineault

John Pineault, maire de la municipalité de L'île-d'Anticosti

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Une rencontre exploratoire était prévue le 3 juillet avec le ministre des Transports, François Bonnardel. Finalement, la députée de Duplessis, Lorraine Richard, a demandé à ce que la rencontre soit déplacée à l'automne.

Le regroupement nord-côtier n'est pas le seul à reluquer le Saaremaa. Le maire de Saint-Siméon veut convaincre la STQ de maintenir le service de traversier à l'année entre sa municipalité et Rivière-du-Loup avec le Saaremaa.

Visite touristique de Romaine-1

Le barrage et la centrale Romaine 1

Le barrage et la centrale Romaine 1

Photo : Radio-Canada

Par ailleurs, Tourisme Côte-Nord et Hydro-Québec ont inauguré, vendredi, la visite touristique de Romaine-1. Cette nouvelle attraction touristique bonifie l'offre touristique en Minganie et pour l'ensemble de la Côte-Nord.

Avec les informations de Nicolas Lachapelle-Plamondon

Côte-Nord

Tourisme