•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Six mois pour décider s'ils quittent la rive de Sainte-Flavie

Résidences aux abords de la plage à Sainte-Flavie

L'érosion des berges menace des résidences à Sainte-Flavie.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Isabelle Damphousse

Les propriétaires de 24 résidences riveraines de Sainte-Flavie sont à la croisée des chemins. Ils devront décider au cours des prochains mois s’ils déménagent ou demeurent en bordure de mer, là où la rive est menacée par l’érosion.

La Municipalité de Sainte-Flavie a rencontré, le 29 mai dernier, les propriétaires des résidences riveraines visées par le ministère de la Sécurité publique.

C’est toujours des moments qui sont émotifs, confie le maire de Sainte-Flavie, Jean-François Fortin.

Les propriétaires ont six mois pour décider s’ils quittent ou non le rivage du Saint-Laurent.

Ces derniers pourront se prévaloir d’un programme du ministère de la Sécurité publique qui prévoit une indemnité maximale de 250 000 $ pour démolir ou déménager leur résidence.

Il a des gens qui étaient très contents d’avoir cette opportunité-là, explique M. Fortin tout en constatant que pour d’autres, la réflexion est plus difficile.

Parfois, au sein même d’un couple, il peut y avoir des divergences d’opinions. Alors, ça apporte une charge émotive et des dialogues qui peuvent ne pas être faciles.

Jean-François Fortin, maire de Sainte-Flavie

Les terrains en bordure de mer que les propriétaires auront choisi de quitter seront rétrocédés à la Municipalité.

L’enveloppe de 5,5 millions de dollars du Ministère prévoit des sommes pour leur réaménagement.

On veut conserver le point de vue et les percées visuelles vers le fleuve, explique M. Fortin.

Des travailleurs s'affairent à construire une nouvelle rue à Sainte-Flavie.

La Municipalité de Sainte-Flavie construit, en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique, une nouvelle rue pour accueillir les riverains dont la résidence est menacée par l'érosion des berges.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Construction d’une nouvelle rue

La municipalité de Sainte-Flavie aura, à partir du mois de juillet, une douzaine de terrains supplémentaires disponibles pour les riverains qui souhaitent déménager.

Les travaux de construction d’une nouvelle rue sont en cours. Selon le maire, la Municipalité dispose d’une trentaine de terrains dans différents secteurs pour déplacer les riverains touchés.

Bas-Saint-Laurent

Changements climatiques