•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan continue d'être touchée par la crise des opioïdes

Une seringue usagée et des médicaments d'ordonnance sont éparpillés de façon désordonnée.

L'Ouest canadien continue d'être la région la plus touchée du pays par la crise des opioïdes (archives).

Photo : iStock / Darwin Brandis

Romain Chauvet

La Saskatchewan ne fait pas exception parmi les provinces de l’Ouest canadien qui font face à une crise des opioïdes, selon un rapport national. Le nombre de décès liés aux fentanyl est en forte hausse dans la province.

Le rapport Décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes au Canada démontre que le pourcentage de morts accidentelles liées à la consommation d'opioïdes, dont le fentanyl, est passé de 20 % en 2017 à 45 % en 2018, en Saskatchewan. Ce taux était de 11 % en 2016.

Pour l'année 2018, le nombre de morts liées à la consommation d'opioïdes était de 95 en Saskatchewan.

Graphique présentant les chiffres par provinces.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Nombre de décès liés à la consommation d'opioïdes selon les provinces et les territoires, en 2018.

Photo : Rapport national : Décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes au Canada

Au total, il y a eu plus de 11 500 morts liées à la consommation d'opioïdes au pays entre janvier 2016 et décembre 2018, selon le rapport.

Le service de police de Regina sur le qui-vive

Les chiffres en augmentation en Saskatchewan préoccupent le service de police de Regina, qui assure faire de son mieux pour freiner cette activité.

Nous sommes très préoccupés, car c'est un médicament qui, bien qu'il ait un usage médical, peut facilement créer une dépendance.

Elizabeth Popowich, porte-parole du Service de police de la Ville de Regina

Des tendances

Si la crise des opioïdes touche toutes les provinces au pays, des différences s'observent en fonction du genre et du groupe d'âge.

La plupart des morts accidentelles liées aux opioïdes en 2018 sont survenues chez les hommes, dans une proportion de 75 % au niveau national et de 58 % en Saskatchewan.

De plus, les adultes âgés de 20 à 39 ans sont les plus à risques, puisqu'ils représentaient 47 % des victimes tant au niveau national qu'en Saskatchewan en 2018.

Les chiffres pour la Saskatchewan ne prennent en compte les morts qu'après que les enquêtes sont finalisées.

Comité consultatif spécial sur l'épidémie de surdoses d'opioïdes. Rapport national : Décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes au Canada (de janvier 2016 à décembre 2018). Rapport publié en ligne, juin 2019.

Saskatchewan

Crise des opioïdes