•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une armée de bénévoles pour le bon roulement des Jeux 50 ans et plus

Affiche au milieu d'un village où est écrit : Bienvenue, Jeux 50 ans et plus.

La Municipalité de Matapédia est prête à accueillir les 800 participants des Jeux des 50 ans et plus.

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Deschenes

Jean-François Deschênes

Les Jeux des 50 ans et plus ont commencé jeudi dans la région Matapédia-les Plateaux. Jusqu'à dimanche, 800 personnes participeront à l'une ou l'autre des activités sportives ou intellectuelles qui ont lieu dans de petites communautés de quelques centaines d'habitants.

Il faut une armée de plus de 200 bénévoles pour assurer le fonctionnement des 19 activités qui ont lieu en même temps dans les municipalités différentes.

Personnes âgées autour d'une table où est assise une bénévole.

Plus de 200 bénévoles sont nécessaires pour accueillir les Jeux des 50 ans et plus dans la région Matapédia-les-Plateaux.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

C'est la première fois en 15 ans qu'un événement est déployé dans autant de lieux différents coordonnateurs des Jeux, Audrey Bastien.

Les Jeux ont lieu principalement dans les cinq municipalités de la région de Matapédia-les Plateaux.

La Ville de Carleton-sur-Mer, située à 100 kilomètres de là, s'est ajoutée à la rencontre parce que c'est le seul endroit où il y a un terrain de golf, une compétition importante de la fin de semaine.

Individuellement, ils n'auraient pas pu l'organiser donc ils se sont mis ensemble ce qui fait qu'on a pu trouver différents hébergements, restaurations ou autres besoins.

AUDREY BASTIEN, coordonnatrice, Jeux des 50 ans et plus
Une aînée donne la main à des coéquipiers lors d'une joute de baseball-poches.

La compétition de baseball-poches, une activité qui allie le jeu de poches aux règles du baseball, est l'épreuve la plus populaire des Jeux en réunissant 250 participants.

Photo : Jeux des 50 ans et plus (archives)

Pour la mairesse de Matapédia, Nicole Lagacé, l'effort en vaut le coup, d'autant plus que les retombées économiques sont estimées à 350 000 $.

On a l'habitude de travailler ensemble, mais pas toujours les cinq en même temps. Ça fait que c'est un beau défi, un défi intéressant à relever.

Église blanche au toit rouge au milieu de la nature.

Municipalité de Matapédia en Gaspésie

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Deschenes

L'hébergement a été un défi important, d'autant plus que le principal hôtelier de Matapédia a fermé récemment.

Certains ont trouvé un toit à des dizaines de kilomètres du lieu de compétition.

C'est le cas de la Madelinienne Murielle Miousse, qui ne fait pas de cas des quelques kilomètres à rouler dans une journée. on a roulé peut-être bien 6, 7 heures [pour venir ici], dit-elle en riant, alors une demi-heure ou  trois quarts d'heure c'est rien.

Dame devant une maison.

Laura Chouinard habite Saint-Alexis-de-Matapédia. En loge une trentaine de participants des Jeux des 50 ans et plus et est présidente d'honneur.

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Deschenes

La participation des citoyens de la région est essentielle pour loger tout ce monde.

La résidente de Saint-Alexis-de-Matapédia et présidente d'honneur, Laura Chouinard, a décidé de rouvrir son gîte touristique qu'elle avait pourtant fermé définitivement il y a quelques mois.

Ce n'est pas évident de trouver 250 bénévoles là. Dans le village ici, il y a 500 habitants et le village à côté, il y en a 165, ça veut dire qu'il y a de la mobilisation.

LAURA CHOUINARD, logeuse, présidente d'honneur et participante aux Jeux des 50 ans et plus
Une rivière passe au centre d'une petite municipalité située au milieu d'une vallée.

Municipalité de Matapédia en Gaspésie.

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Deschenes

Pour ceux qui trouvent la route longue, la beauté du paysage saura certainement les divertir d'ici la fin des Jeux, dimanche.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Jeux