•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations printanières au N.-B. : beaucoup de ménages à faible revenu touchés

Un homme en bottes de caoutchouc vérifie les dommages à sa propriété, à Grand Lake.
Un assez fort pourcentage de sinistrés, lors des inondations printanières au Nouveau-Brunswick, était dans une situation de dépendance économique qui peut limiter sa capacité à se relever, selon Statistique Canada. Photo: Radio-Canada / Marielle Guimond
Radio-Canada

Statistique Canada conclut, dans une étude, qu’une assez forte proportion des résidents des zones inondées au Nouveau-Brunswick, ce printemps, étaient dans une situation de dépendance économique qui pourrait ralentir leur rétablissement.

L’étude de l’agence s’inscrit dans une suite de rapports qu’elle a préparés sur les répercussions des inondations printanières dans différentes régions du Canada.

La plus récente étude a analysé les caractéristiques des communautés touchées par la crue des eaux pour déterminer les facteurs qui pourraient limiter leur capacité à se remettre de catastrophes.

Dans le cas des communautés inondées cette année entre Fredericton et Saint-Jean, elle estime que la dépendance économique est le plus gros facteur qui les définit.

Près de la moitié (4 sur 10) des collectivités touchées avaient un niveau de dépendance économique élevé, selon l’agence. Elles comptaient une forte proportion de personnes âgées qui ne touchaient pas de revenus d’emploi.

Cette carte des zones inondées au sud de Fredericton montre lesquelles ont les populations les plus défavorisées (en rouge foncé).Agrandir l’imageCette carte des zones inondées au sud de Fredericton montre lesquelles ont les populations les plus défavorisées (en rouge foncé). Photo : Statistique Canada

En le sachant, il sera possible, à l’avenir, d’adapter les interventions à ces populations, affirme Yvan Clermont, porte-parole de Statistique Canada.

On sera toujours en mesure d’offrir un portrait des populations qui seront touchées dans l’avenir, malheureusement, par certaines de ces catastrophes-là et [cela] nous permettra de mieux comprendre la situation économique ou sociale des individus qui sont touchés par les inondations de façon à mieux cibler les interventions.

Dans le cadre de cette étude, Statistique Canada a aussi analysé les vulnérabilités de Sainte-Marthe-sur-le-Lac au Québec, de la région d’Ottawa-Gatineau et de régions du sud du Manitoba, toutes touchées par des inondations printanières.

Nouveau-Brunswick

Incidents et catastrophes naturelles