•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Merci de vous asseoir sur moi » : un siège signé Marc Labrèche au Diamant de Robert Lepage

Une maquette de salle de spectacle avec des sièges noirs.

La salle de diffusion Le Diamant comprend quelque 600 places.

Photo : fournie par Le Diamant

Patricia Tadros

Le nouveau lieu de diffusion Le Diamant de Québec propose d’apposer la gravure de son choix sur un fauteuil de la salle en échange d’un don de 5000 $. Cette campagne est maintenant accessible au grand public, mais déjà, des artistes comme Marc Labrèche ont décidé d’y participer.

Une plaque avec l’inscription Longue vie au Diamant, merci de vous asseoir sur moi -Marc Labrèche se retrouvera donc sur l’accoudoir d’un des quelque 600 fauteuils de la salle. Il sera également possible d’y voir les messages de Guy Laliberté, Martin Matte, Guillaume Lemay-Thivierge, Michel Tremblay et Yves Jacques, pour ne nommer que ceux-ci.

Un monde se tient dans une pièce avec des fils attachés à lui un peu comme une marionnette.

Marc Labrèche a joué dans une nouvelle version de la pièce Les Aiguilles et l’opium de Robert Lepage et Ex Machina lors de la saison 2014-2015 du Théâtre du Nouveau Monde.

Photo : YouTube/Ex Machina

C’est une campagne qui vise d’abord et avant tout à soutenir la mission, la programmation et les activités du Diamant, explique le responsable des partenariats et du développement des publics du Diamant, Steve Labrie.

Il confirme qu’une centaine de fauteuils ont été achetés avant même le lancement officiel de la campagne. Avec ce don de 5000 $, le mécène ou encore l’entreprise intéressée saura que son nom et son message se retrouveront sur un des sièges de la salle durant dix ans.

Plusieurs personnes nous ont approchés pour savoir comment ils pouvaient contribuer financièrement au Diamant

Steve Labrie

Une façon pour la salle de permettre à des artistes, des amoureux de la culture, des entreprises ou encore des citoyens de contribuer à la naissance de ce nouveau lieu consacré aux arts de la scène.

Le Diamant prévoit également offrir une soirée reconnaissance en compagnie de son initiateur Robert Lepage pour remercier les mécènes.

Il ne faut toutefois pas penser que ces donateurs se réservent ainsi un siège pour les soirs de spectacle. Le don vient par contre avec un reçu officiel de 4700 $ admissible à un crédit d’impôt pour don de bienfaisance.

Steve Labrie croit que le public pourra, pour sa part, s’amuser à lire les messages inscrits sur les plaques. Parmi les premiers messages reçus, il mentionne que certains sont drôles et d’autres plus personnels. C’est très varié, on voit un peu de tout, conclut-il.

Le public peut en savoir plus sur le site web du Diamant (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Arts de la scène

Arts