•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les lettres d’amour de Leonard Cohen à sa muse se vendent plus de 1 M$

Leonard Cohen chante sur une scène au fond bleu.
Le chanteur Leonard Cohen Photo: Flickr / Adrian Thomson
Radio-Canada

Des lettres d’amour adressées par Leonard Cohen à la femme qui lui a inspiré la chanson So Long, Marianne se sont vendues pour plus de 1 million de dollars aux enchères, a annoncé la maison Christie’s.

Certaines de ces quelque 50 lettres ont été achetées à plus de cinq fois le prix de leur évaluation.

Elles témoignent des hauts et des bas de la relation qu'entretenait Cohen avec sa muse, la Norvégienne Marianne Ihlen, ainsi que de la transformation de la carrière de l’artiste dans les années 1960. Le poète, qui peinait à joindre les deux bouts, est devenu durant cette période un musicien reconnu.

Mais ce succès ne l’a visiblement pas rendu totalement heureux. Une missive datée de 1964, où il écrit qu’il est « célèbre mais vide », a trouvé preneur pour 35 000 dollars américains. Dans plusieurs lettres, Leonard Cohen appelle son amoureuse à le rejoindre.

Le message, écrit en anglais, commence par « Bonjour ma chérie. Que puis-je dire? Tu me manques. »Cette lettre, rédigée en anglais, commence par « Bonjour ma chérie. Que puis-je dire? Tu me manques. » Photo : capture d'écran / Christie's

Le Montréalais a rencontré Marianne Ihlen lors d’un voyage sur l’île grecque d’Hydra, en 1960. Cette femme lui a par la suite inspiré certaines de ses chansons les plus connues, telles que Bird on a Wire, Hey, That’s No Way to Say Goodbye et, évidemment, So Long, Marianne, sortie en 1967.

Marianne Ihlen est morte de la leucémie à Oslo, en juillet 2016, à 81 ans. Leonard Cohen, aussi atteint de la leucémie, a rendu l’âme quelques mois plus tard, à Los Angeles. Il était âgé de 82 ans.

Les lettres ont été vendues par la succession de Marianne Ihlen, et l’identité des acheteurs n’a pas été révélée.

Avec les informations de Reuters

Musique

Arts