•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des messages provocants pour décourager les sacs en plastique

Un homme tient un sac en plastique devant lui pour la photo.

David Lee Kwen espère que les messages provocants sur ses sacs en plastique vont décourager les gens de les utiliser.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Milette-Gagnon

Radio-Canada

Une épicerie de Vancouver a temporairement changé le motif de ses sacs plastiques pour que ses clients prennent davantage conscience des risques que présentent ce type de sacs pour l'environnement.

Les sacs d'East West Market portent maintenant des noms de magasins fictifs qui évoquent des commerces au nom embrassant. « Vidéos pour adulte » ou encore « La pommade à verrue du Dr Toews » sont deux des trois noms affichés sur les sacs temporaires.

Pour le propriétaire de l’épicerie indépendante, David Lee Kwen, c’est l’occasion de faire parler des problèmes environnementaux liés au plastique. Il estime d’ailleurs que les clients de son magasin sont un bon exemple. Selon lui, 90 % d’entre eux utiliseraient des sacs réutilisables.

« Il existe des solutions de rechange, alors pourquoi ne pas les utiliser? » demande-t-il.

Le vidéaste Alexandre Milette-Gagnon est allé à l'épicerie pour poser quelques questions.

Les bannir complètement

M. Kwen estime que ce sera bientôt la fin des sacs en plastique. Cependant, il pense qu’il faudra s’assurer qu’il y ait suffisamment de solutions de rechange en place avant de les bannir complètement.

« Je crois qu’il faudra commencer à un endroit précis et puis répandre cette initiative », dit-il. Bien qu’il concède que le plastique a une certaine utilité, il estime que l'usage devrait en être limité.

Le gouvernement de Justin Trudeau a d’ailleurs annoncé, lundi, que le Canada interdira complètement les plastiques à usage unique d’ici 2021.

Colombie-Britannique et Yukon

Pollution