•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crustacés de Gaspé : Unipêche ferme la porte à ses syndiqués

Des manifestants avec différentes pancartes et des drapeaux rouges avec le logo d'Unifor
Le syndicat Unifor réclame la réouverture de l'usine de Grande-Rivière qui embauche entre 75 et 80 personnes Photo: Radio-Canada
Joane Bérubé

Les négociations sont suspendues jusqu'en septembre entre les syndiqués de Crustacés de Gaspé et Gestion Unipêche MDM.

Selon un communiqué publié jeudi par le syndicat Unifor, l'avocat de la partie patronale, Me Jean-Jacques Ouellet, ne sera pas disponible pour négocier avant le 21 septembre prochain.

Une reprise des négociations en septembre seulement vient mettre un terme à tout espoir de réouverture de l'usine de Grande-Rivière pour la saison 2019.

Cette semaine, Unifor se montrait pourtant optimiste et se croyait proche d’une entente. Le syndicat soutenait que 95 % des clauses de la future convention avaient été négociées.

La nouvelle a eu l’effet d’une douche froide.

On pensait aller de l’avant, mais l’employeur s’entête , commente le directeur québécois d'Unifor, Renaud Gagné.

M. Gagné y voit une manœuvre pour entraver une éventuelle syndicalisation dans les autres installations du groupe. Quand on est millionnaire, on s’en fout de laisser les gens dans la misère, s’insurge le porte-parole syndical.

Ce dernier ajoute que le syndicat ne lâchera pas prise et entend demander la révocation du permis d’exploitation de l’usine.

Au lieu d’aller de l’avant, on va être obligé d’aller voir le gouvernement pour demander de lui enlever son permis. Cette usine n’a plus la même valeur sans permis. Quand ils voudront avoir un nouveau permis, il y aura des conditions.

Rappelons que Gestion Unipêche MDM a obtenu cette semaine une injonction provisoire ordonnant aux syndiqués de ne plus entraver le libre-accès au quai de Grande-Rivière.

Le Syndicat a alors indiqué qu’il se plierait aux ordres du tribunal. Unifor a du même souffle dénoncé le transport de cargaisons de crabe des neiges de la Gaspésie vers les installations de la Côte-Nord.

Le crabe après la cuisson à l'usine  Crabe des neiges traité dans une des usines d'Unipêche MDM Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Unipêche a annoncé la fermeture de l'usine Crustacés de Gaspé le 18 mars dernier.

Il s'agit de la première usine du groupe Unipêche à avoir entrepris des démarches de syndicalisation. Le syndicat a été accrédité au printemps 2018.

La direction d’Unipêche MDM n’a pas répondu à notre demande d’entrevue.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Industrie des pêches