•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La première étape du Grand Prix cycliste de Saguenay perturbée par les vents

Des cyclistes descendent une pente.
Heureusement, les cyclistes n'ont pas eu qu'à effectuer des montées tout au long du trajet. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

En faisant fi des rafales, le Mexicain Efrén Santos Moreno est parvenu à s’imposer lors de la première étape du Grand Prix cycliste de Saguenay qui a eu lieu dans l’arrondissement de Jonquière, jeudi.

Au total, 121 athlètes ont pris le départ sur l’heure du lunch.

Par contre, plusieurs d’entre eux n’ont pas franchi la ligne d’arrivée en fin d’après-midi.

Les organisateurs ont, en effet, dénombré une quinzaine d’abandons.

Les participants ayant été contraints de jeter la serviette ne pourront pas se joindre aux épreuves subséquentes du Grand Prix cycliste de Saguenay qui se terminera dimanche.

Le moins que l’on puisse dire c’est que le parcours de la première étape était particulièrement difficile pour les mollets!

Les participants devaient notamment se hisser au sommet de la redoutable côte Desmeules à 12 reprises.

Pierre Antoine Larochelle, un athlète de la région, a ouvertement reconnu qu’il en a arraché.

Un cycliste répond aux questions des journalistes.Pierre Antoine Larochelle affichait un grand sourire lorsqu'il a rencontré la presse. Photo : Radio-Canada

Cependant, il semblait tout de même satisfait.

Ça a été dur, mais ça a été une bonne première épreuve, s’est-il exclamé.

Un cycliste circule sans tenir son guidon.Efrén Santos Moreno a été chaleureusement applaudi par les spectateurs. Photo : Radio-Canada

Quant au vainqueur de l’étape initiale, il a modestement soutenu qu’il venait d’être confronté à un solide défi au plan technique.

Il a ajouté que le Grand Prix cycliste de Saguenay se voulait une course très explosive.

Saguenay–Lac-St-Jean

Cyclisme