•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tueur présumé de Christchurch plaide non coupable

Des fidèles font la file pour entrer dans la mosquée Al-Noor, à Christchurch.
L'attaque contre deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, représente la pire tuerie de masse de l'histoire du pays. Photo: Associated Press / Mark Baker
Reuters

L'homme accusé d'avoir tué 51 personnes et blessé plusieurs dizaines d'autres le 15 mars dernier dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a plaidé, vendredi, non coupable des chefs d'accusation retenus contre lui par la justice néo-zélandaise.

Brenton Harrison Tarrant, un ressortissant australien âgé de 28 ans qui a été identifié comme un suprémaciste blanc, a été inculpé de 92 chefs d'accusation, notamment pour acte terroriste, meurtres et tentatives de meurtre.

Le suspect, détenu dans l'unique prison de haute sécurité du pays, à Auckland, est apparu par visioconférence devant la Haute Cour de Christchurch. Ses avocats ont annoncé que leur client plaidait non coupable des charges retenues contre lui.

Le juge Cameron Mander a annoncé que le procès de Tarrant débuterait le 4 mai 2020.

Cette attaque, qualifiée d'« acte terroriste » par la première ministre Jacinda Ardern, est la plus importante tuerie de masse de l'histoire de la Nouvelle-Zélande.

Terrorisme

International