•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une publicité faisant la promotion de l'inclusion suscite de nombreux commentaires haineux

Une publicité montrant cinq femmes qui tricotent, dont deux portent le voile

La publicité du Service d'accueil des nouveaux arrivants a été affichée sur des autobus de la Société de transport de Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Trois-Rivières déplore qu’une de ses publicités ait suscité de nombreuses plaintes à caractère haineux. Le SANA a même contacté la police.

Sur l’affiche, qui s’est retrouvée sur plusieurs autobus de la Société de transport de Trois-Rivières, on peut voir cinq femmes tricoter. Deux d’entre elles portent le voile. On peut lire les mots Tricotées serrées. Selon le SANA, cette campagne publicitaire avait pour objectif de transmettre le message que Trois-Rivières est une ville accueillante et inclusive.

Le directeur du SANA Yvan Suaza affirme que dans les jours qui ont suivi l’affichage de la publicité, le centre a reçu un grand nombre d’appels de citoyens en colère. Les internautes ont également écrit plusieurs commentaires sur la page Facebook du SANA.

Les gens nous accusaient de faire la promotion de la religion, mais on est très loin de là, soupire Yvan Suaza.

Les commentaires étaient à ce point haineux que le SANA a contacté la Sûreté du Québec la semaine dernière.

On trouvait que les commentaires étaient trop déplacés, ajoute Yvan Suaza. Au point de nous dire “retournez chez vous!” quand c’était quelqu’un avec un accent qui répondait au téléphone.

La Sûreté du Québec confirme que des vérifications ont été effectuées, mais qu'aucune plainte formelle n'a été officiellement déposée. Le SANA craignait notamment que des troubles fêtes ne s'invitent à la marche pour la journée internationale des réfugiées prévue jeudi prochain.

Page où l'on voit le nom de la campagne et une photo d'un nouvel arrivant qui souffle la neige

Le Service d'accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Trois-Rivières a mis en place une campagne intitulée « Comme toi mon Léon, Amadou est de bonne heure su'l puton! ».

Photo : Site Internet du SANA

La publicité faisait partie d'une campagne qui avait pour but de démontrer que Trois-Rivières est une ville accueillante. Une autre publicité, affichée au cours des dernières semaines, montrait un immigrant en train de passer la souffleuse avec le slogan : Comme toi mon Léon, Amadou est de bonne heure su'l piton!. Celle-là n'a toutefois suscité aucune réaction déplacée, selon Yvan Suaza.

Avec les informations d'Amélie Desmarais

Mauricie et Centre du Québec

Justice et faits divers