•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maison de la culture de Sainte-Anne-des-Monts : le maire rouge de colère contre Ottawa

maison culture sadm
La maison de la culture de Sainte-Anne-des-Monts actuelle est âgée d'une trentaine d'années. Photo: Radio-Canada
Michel-Félix Tremblay

Ottawa a refusé de majorer son aide financière pour que puisse aboutir enfin le projet d'agrandissement de la Maison de la culture à Sainte-Anne-des-Monts, dénonce le maire Simon Deschênes.

Le maire dit avoir reçu mercredi soir un appel du bureau de la députée de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier.

On lui a mentionné que finalement, Ottawa n'imitera pas Québec et ne majorera pas sa subvention pour permettre d'absorber la hausse des coûts par rapport aux prévisions budgétaires.

Cette décision du gouvernement Trudeau plombe sérieusement le projet qui vise à agrandir l'immeuble environ du tiers de sa superficie actuelle.

Je m'interroge beaucoup aujourd'hui sur la pertinence d'avoir une ministre fédérale.

Simon Deschênes, maire de Sainte-Anne-des-Monts

Le maire est d'autant plus déçu que la députée locale et ministre, Diane Lebouthillier, lui donnait des signes qu'il qualifiait d'encourageants.

Simon Deschênes mentionne qu'on lui a fait comprendre que le gouvernement fédéral allait emboîter le pas, dès que la contribution supplémentaire du Québec allait être confirmée.

Pourtant, malgré l'engagement écrit du gouvernement Legault affirmant que la subvention allait être ajustée, le coup de pouce supplémentaire d'Ottawa n'est jamais venu.

Le fédéral aurait justifié son refus, dit le maire, par le fait que l'enveloppe de Patrimoine Canada était vide.

On parle de 650 000 $ pour le Canada, dans une année électorale, je ne comprends tout simplement pas.

Simon Deschênes, maire de Sainte-Anne-des-Monts
Plan de la future Maison de la Culture de Sainte-Anne-des-MontsPlan de la future Maison de la Culture de Sainte-Anne-des-Monts Photo : Ville de Sainte-Anne-des-Monts

Aucune écoute d'Ottawa

Mme Lebouthillier en avril 2019Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national, à la Chambre des communes Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Simon Deschênes dit avoir passé une très mauvaise soirée mercredi et il anticipe une autre mauvaise journée vendredi.

Il fait ainsi référence à la visite de la ministre Diane Lebouthillier dans sa municipalité.

Au lieu d'annoncer le feu vert pour les travaux à la Maison de la culture, comme il espérait, celle qui est aussi députée de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine viendra plutôt dire que les dates pour la pêche récréative à la morue sont différentes cette année par rapport à l'an dernier.

Et je ne vais pas me défiler (devant elle), il y a un manque de volonté du fédéral d'aider la Haute-Gaspésie

Simon Deschênes, maire de Sainte-Anne-des-Monts

Le maire rappelle qu'Ottawa n'a pas financé la réfection de l'aréna, alors que d'autres villes ailleurs au Québec ont obtenu une subvention fédérale.

Le gouvernement Trudeau n'a pas confirmé non plus son aide pour la réfection de l'aéroport municipal.

Selon lui cependant, si Diane Lebouthillier avait le pouvoir de délier les cordons de la bourse, le dossier serait clos depuis longtemps. Il affirme ne pas être en colère personnellement contre la ministre régionale, mais plutôt contre les instances fédérales.

Le projet menacé plus que jamais

Les élus municipaux vont tenir une rencontre d'urgence mardi pour déterminer la suite. Chose certaine, la soumission de 5,7 millions de dollars ne sera plus valide.

La Ville devra donc lancer un nouvel appel d'offres et rien n'indique que le prix ne sera pas plus élevé. Par contre, l'aide financière supplémentaire de Québec de 650 000 $ demeure sur la table, selon le maire.

L'aide d'Ottawa se chiffrait à 1,2 million de dollars pour ce projet. Québec a aussi accepté de débourser plus de 3 millions de dollars, plus les 650 000 $.

Le plus bas soumissionnaire de l'appel d'offres pour réaliser le projet d'agrandissement de l'immeuble a fait une offre qui était 1,5 millions de dollars au-dessus des prévisions budgétaires, soit une hausse de 35 %.

Au moment de publier, le bureau de Diane Lebouthillier n'a pas retourné les appels de Radio-Canada.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique fédérale