•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lectures d'été 2019 | livres audio

Marie-Thérèse Fortin incarne Gabrielle Roy dans «La détresse et l'enchantement» au TNM

Marie-Thérèse Fortin incarne Gabrielle Roy dans La détresse et l'enchantement au TNM

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Et si l'on profitait de l'été pour se faire raconter des histoires? Découvrez nos nouveaux livres audio, parfaits pour les longs trajets!

Illustration d'une dizaine d'enfants sur une patinoire extérieure, les bâtons de hockey jetés sur la glace comme des mikados.

Page couverture du livre jeunesse La ligue Mikado, de François Gravel

Photo : Éditions Scholastic

La ligue Mikado (jeunesse), de François Gravel, lu par Sam-Éloi Girard et Henri Picard

Dans la ligue Mikado, le hockey, c'est sérieusement amusant! Simon est nouveau dans le quartier. Alors qu'il joue au hockey tout seul dans son entrée, son voisin, Fred, l'aborde et l'invite à venir jouer avec lui dans la ligue Mikado.

Illustration d'un lapin souriant qui saute par-dessus une barrière et s'enfuit

Page de couverture du livre jeunesse 752 lapins, de François Blais

Photo : Éditions Les 400 coups

752 lapins (jeunesse), de François Blais, lu par Léane Labrèche-Dor avec Émile Schneider et Sophie Prégent

Dans un royaume lointain, une princesse aimée de tous se consacre tout entière au soin de son clapier et de ses... 752 lapins! Un jour, l'un d'entre eux s'échappe.

Dessin d'un couple dans une vieille automobile dans un champ

Page de couverture du roman La petite poule d'eau, de Gabrielle Roy

Photo : Éditions du Boréal

La petite poule d'eau, de Gabrielle Roy, lu par Marie-Thérèse Fortin

Gabrielle Roy se souvient d'un été passé dans une région sauvage du Manitoba, au nord de Winnipeg, un pays situé plus loin que le « fin fond du bout du monde ». Elle imagine le recommencement de toutes choses : de l'éducation, de la société, de la civilisation même.

Photo d'un paysage de forêt de sapins dans la brume

Page couverture du roman Bondrée, d'Andrée A. Michaud

Photo : Éditions Québec Amérique

Bondrée, d'Andrée A. Michaud, lu par Pascale Montpetit

Dans le sud du Québec, près de la frontière américaine, un événement vient troubler l'été 1967; on découvre le corps d'une adolescente dans un piège à ours. On se demande s'il s'agit d'un accident, jusqu'à ce qu'une deuxième fille disparaisse...

Image d'une tache orange sur fond beige avec les mentions « Dominique Demers, Chronique d'un cancer ordinaire : ma vie avec Igor, Québec Amérique ».

Page de couverture du livre Chronique d'un cancer ordinaire : ma vie avec Igor, de Dominique Demers

Photo : Éditions Québec Amérique

Chronique d'un cancer ordinaire, de Dominique Demers, lu par l'autrice

Le cancer. Un mot horrible, qui fait peur. Pour mieux apprivoiser et haïr tout à la fois la tumeur maligne qui s'était incrustée dans son sein, Dominique Demers fait la chronique de cette période charnière, depuis cette sieste fatidique où elle a repéré la masse jusqu'à l'orée de sa rémission.

Photo d'une sculpture abstraite en forme de stalagmite et d'éclats de peinture dans une pièce

Page couverture du roman Noms fictifs, d'Olivier Sylvestre

Photo : Hamac

Noms fictifs, d'Olivier Sylvestre, lu par l'auteur

Après 10 années passées dans l'antre de la bête, un intervenant nous ouvre la porte de son centre de répit pour toxicomanes, avec sa sonnette stridente et sa vitre pare-balles, sa lasagne, ses larmes et ses espoirs fous, malgré tout.

Illustration d'une route qui forme le contour d'un visage

Page couverture du recueil de poésie Acadie Road, de Gabriel Robichaud

Photo : Éditions Perce-Neige

Acadie Road (poésie), de Gabriel Robichaud, lu par l'auteur

Embarquez dans le siège passager pour un « tour de l'Acadie » et laissez défiler sous vos yeux le territoire. L'autodérision guette à chaque tournant avec, en fin de parcours, l'arrivée d'un manifeste clamant haut et fort une identité sans équivoque.

Diverses illustrations d'un livre ouvert, de la tour de l'Université de Montréal, de deux personnes qui trinquent, un verre à la main, d'une tête de mort, d'une balance de justice

Couverture du roman Royal, de Jean-Philippe Baril Guérard

Photo : Éditions de Ta mère

Royal, de Jean-Philippe Baril Guérard

Roman empreint d’un flamboyant cynisme, qui trace un portrait sombre de l’obsession de la performance.

    Livres

    Arts