•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Autoportrait sépia de l'autrice Marie-H. On voit seulement le quart supérieur de son visage de face, et son reflet de dos dans un miroir en arrière plan, appareil photo à la main.

L'autrice Marie-H

Photo : D. R.

Radio-Canada

Marie-H vit à Québec. Elle fait partie des 21 autrices et auteurs en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2019.

Née à Montréal, Marie-H a poussé entre les épinettes et le fleuve sur la Côte-Nord et est maintenant enracinée à Québec depuis une vingtaine d'années. Amoureuse des mots, de la route et des grands espaces où il fait froid, elle est l'amie un peu bizarre qu'on adore sans être tout à fait sûr de vouloir la présenter aux autres. Adjointe administrative le jour, photographe de petits objets et de concepts un peu décalés la nuit, elle est mère de trois enfants, passionnée de lecture et de Netflix, et aime bien engueuler son chat.

Les premières lignes de 18 minutes

Je suis fâchée contre toi. Cette chicane-là, c’en est une de trop sur la pile. Depuis un bout, je sens que tu t’éloignes, je ne te comprends plus et je ne me comprends plus moi-même non plus. Je suis inquiète pour nous, nos finances qui coulent, notre mariage qui prend l’eau… Mais là, tout de suite, c’est la colère qui a le dessus. Je me roule en boule d’un côté du lit, je ne veux pas que tu me touches. Je ne veux pas céder, cette fois. Ma tête n’est pas prête à ce que nos corps se « réconcilient ». C’est trop facile. Et puis demain, tu feras comme si de rien n’était. C’est non. Je sens ta main sur mon bras. Je m’éloigne. Tu t’approches derrière moi, tu essaies de me retenir par la taille. Je m’éloigne encore. D’habitude, tu te retournes en soupirant que je suis plate, pourquoi tu insistes, ce soir? Et c’est quoi cette main qui m’agrippe le bras pour me retenir? Wôôô, bonhomme! Je chuchote un « non, arrête » bien senti, je te donne quelques coups de pied. Je ne peux pas croire que…

Ce qu’en pense le comité de sélection

Un texte qui évoque le viol conjugal à travers une écriture simple et très intimiste. Ce qui au départ ne semblait être qu’une dispute se transforme rapidement en un rapport de domination. Grâce à un rythme rapide enchaînant les phrases courtes et à la forme utilisée, le monologue intérieur, l’autrice amène le lecteur à éprouver la même confusion que sa protagoniste.
Catherine Bellemare, lectrice 2019

Véritable tremplin pour les écrivaines et écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada (Nouvelle fenêtre) sont ouverts à tous, amateurs ou professionnels. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits (histoires vécues), nouvelles et poèmes inédits soumis au concours.

La gagnante ou le gagnant du Prix du récit Radio-Canada 2019 remportera :

  • la publication de son texte sur Radio-Canada.ca;
  • une résidence d'écriture au Banff Centre des arts et de la créativité en Alberta;
  • une bourse de 6000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada.

Vous aussi, vous écrivez? La période d'inscription pour un autre de nos prix de la création, le Prix de la nouvelle (fiction), est en cours du 1er septembre au 31 octobre!

Prix de la nouvelle inscrivez-vous maintenant

Livres

Arts