•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Apprendre à respirer sous l'eau, de Josiane Stratis

Portrait en couleur de l'autrice Josiane Stratis, assise sur le dossier d'un sofa devant un mur de boiseries, faisant le V de la victoire avec la main gauche. Elle porte des lunettes, un t-shirt blanc à rayures rouges et un long gilet noir.

L'autrice Josiane Stratis

Photo : Bruno Guérin

Radio-Canada

Josiane Stratis a grandi sur la Rive-Sud et vit à Montréal. Elle fait partie des 21 autrices et auteurs en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2019.

Josiane Stratis a étudié longtemps, dans plusieurs domaines différents (mais connexes) avant de lancer deux sites Internet où elle parle autant de mode que des autres affaires de la vie. Elle a publié deux livres aux éditions Cardinal. Elle habite dans le Mile-End et adore en parler. Elle a un enfant qui adore parler. Et deux bulldogs qu'elle adore photographier. Entre toutes les choses qu'elle aimerait faire, elle rêve de passer ses étés à Natashquan parce qu'il n'y fait pas trop chaud!

Les premières lignes d'Apprendre à respirer sous l'eau

J’ai toujours aimé l’eau. Rapidement, je me suis rendu compte qu’on ne pouvait pas respirer sous l’eau. C’est impossible. Sinon, on meurt.

À la piscine, où j’allais souvent, j’avais développé une panoplie de trucs pour être capable de rester sous l’eau le plus longtemps possible. Je m’y sentais bien. Je respirais le même air sous l’eau. Je pouvais tenir jusqu’à une minute.

Évidemment, lorsque j’émergeais, je ressentais cette urgence d’engloutir un nouveau souffle d’air. Rapidement, l’oxygène s’infiltrait dans mes poumons et ça me faisait du bien.

Ça me faisait du bien de savoir que j’avais trouvé une faille, un truc pour respirer sous l’eau. Ça me faisait du bien de me dire qu’il suffisait de bien retenir son air à l’intérieur pour pouvoir survivre immergée.

Ce qu’en pense le comité de sélection

Les souvenirs d'enfance « en mode survie » d'une jeune femme qui trouve la force de briser le cycle de la violence dans sa relation avec sa sœur jumelle. Chaque page de ce récit intime touche droit au cœur.
D'après les notes de lecture de Gabriella Kinté, lectrice 2019

Véritable tremplin pour les écrivaines et écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada (Nouvelle fenêtre) sont ouverts à tous, amateurs ou professionnels. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits (histoires vécues), nouvelles et poèmes inédits soumis au concours.

La gagnante ou le gagnant du Prix du récit Radio-Canada 2019 remportera :

  • la publication de son texte sur Radio-Canada.ca;
  • une résidence d'écriture au Banff Centre des arts et de la créativité en Alberta;
  • une bourse de 6000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada.

Vous aussi, vous écrivez? La période d'inscription pour un autre de nos prix de la création, le Prix de la nouvelle (fiction), est en cours du 1er septembre au 31 octobre!

Prix de la nouvelle inscrivez-vous maintenant

Livres

Arts