•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une soixantaine de chercheurs en sol réunis au Témiscamingue

Quelques dizaines de gens écoutent une présentation lors d'un colloque.
Le Congrès annuel de l'Association québécoise des spécialistes des sciences du sol avait lieu à Ville-Marie cette année. Photo: Radio-Canada / Tanya Neveu
Tanya Neveu

Le 33e Congrès annuel de l'Association québécoise de spécialistes en sciences du sol se déroule présentement au Témiscamingue.

Sous le thème « À la découverte des sols de l'Abitibi-Témiscamingue », une soixantaine de chercheurs et de professeurs sont réunis pour ce congrès qui a lieu pour la première fois dans la région.

Les participants ont entre autres visité la Station de recherche en agroalimentaire de l'UQAT, située à Notre-Dame-du-Nord. Ils ont visité trois fermes, un site minier réhabilité ainsi qu'une érablière.

Comme on est des gens intéressés par la science du sol, on creuse des trous et on regarde jusqu'à 70 centimètres, 1 mètre de profondeur si on est capable. On voit les différents horizons du profil de sol, ce qui les caractérise et comment on peut les identifier. Tout ça, c'est pour mieux les comprendre, mieux les gérer et mieux les utiliser , explique Vincent Poirier, professeur spécialiste des sols à l'UQAT.

Abitibi–Témiscamingue

Science