•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Radiographie de la méduse, de Simon St-Onge

Portrait de l'auteur Simon St-Onge, à contre-jour, devant un fleuve. On voit son visage légèrement de profil.

L'auteur Simon St-Onge

Photo : D. Chartrand

Radio-Canada

Simon St-Onge est originaire de Buckingham, en Outaouais. Il fait partie des 21 autrices et auteurs en lice pour le Prix du récit Radio-Canada 2019.

Simon St-Onge a fait des études en littérature, en scénarisation et en traduction. Il est traducteur et vit à Montréal.

Les premières lignes de Radiographie de la méduse

On la voit se mouvant dans les eaux vert bouteille de l’étroite rivière qui traverse le village : l’après-midi d’un jour d’août, le soleil penché, son visage comme suspendu au-dessus des flots. Ses yeux mi-clos, rieurs, inquiets, ses cheveux gris et noirs en chignon. L’air qui l’entoure est constellé de la poussière de bois qui tombe du pont où déboulent les camions à billots, tandis que sous la surface, disjoint par la loupe de l’eau, son corps nage à côté d’elle, capté dans un de ses mouvements patentés qu’on appellera la brasse de la méduse : ses bras qui battent comme des algues lentes et la font, imperceptiblement, nager à reculons.

Ce qu’en pense le comité de sélection

Ce qui frappe le plus dans ce récit, portrait fantôme d’une mère fumeuse invétérée à qui l'on vient de diagnostiquer un cancer, c’est l’angle adopté pour raconter « l’esprit de la mère », son caractère unique et singulier, profondément libre. L’écriture est sobre, juste, doucement ironique par moment.
Lynda Dion, lectrice 2019

La richesse du texte se retrouve à la fois dans le titre, une métaphore aussi éloquente qu’originale, que dans sa forme et son contenu. Ainsi, après avoir entendu le diagnostic posé par le médecin, le narrateur enchaîne les retours en arrière, comme une ultime tentative de préserver la mémoire de sa mère.
Catherine Bellemare, lectrice 2019

Véritable tremplin pour les écrivaines et écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada (Nouvelle fenêtre) sont ouverts à tous, amateurs ou professionnels. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits (histoires vécues), nouvelles et poèmes inédits soumis au concours.

La gagnante ou le gagnant du Prix du récit Radio-Canada 2019 remportera :

  • la publication de son texte sur Radio-Canada.ca;
  • une résidence d'écriture au Banff Centre des arts et de la créativité en Alberta;
  • une bourse de 6000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada.

Vous aussi, vous écrivez? La période d'inscription pour un autre de nos prix de la création, le Prix de la nouvelle (fiction), est en cours du 1er septembre au 31 octobre!

Prix de la nouvelle inscrivez-vous maintenant

Livres

Arts