•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouveau Conseil de gestion de la GRC : des policiers noirs déçus

Écusson de la GRC sur un agent
Archives Photo: Radio-Canada
Brigitte Bureau

Des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) se disent déçus, mais pas surpris, de l'absence de représentant de la communauté noire au sein du nouveau Conseil consultatif de gestion de la police fédérale.

Ne pas avoir d'Afro-Canadiens au Conseil de gestion est inadmissible et irrespectueux , a réagi Alain Babineau, un ancien agent de la GRC.

Le nouvel organisme, mis sur pied par le gouvernement Trudeau, est chargé de fournir des conseils en matière de gestion de personnel à Brenda Lucki, commissaire de la GRC, afin de mettre un terme au harcèlement et à l'intimidation que subissent de nombreux policiers et policières en milieu de travail depuis des années.

Un homme assis devant des étagères de livres durant une entrevue. Alain Babineau est déçu de la composition du nouveau Conseil de gestion de la GRC. Photo : Radio-Canada / Jonathan Dupaul

Des agents de la GRC avaient révélé à Radio-Canada, en mars dernier, qu'ils étaient victimes de racisme.  « Au fil des ans, on m'a traité de bâtard noir, de Noir sans éducation et, encore récemment, de nègre », avait raconté l'un d'eux.

Nous avons recontacté certains de ces agents.  Tous étaient déçus de la composition du Conseil.

Je n'en revenais pas , nous a affirmé l'un d'eux dont on tait l'identité pour ne pas compromettre son emploi.

Personne ne parle jamais en notre nom , a-t-il déploré.

Treize membres

Des treize personnes que le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a nommées au Conseil, le 5 juin dernier, figurent six femmes ainsi que des membres issus des communautés autochtone, musulmane, sikhe et LGBTQ.  (voir liste en bas de texte).

Je suis déçu et triste, mais pas surpris , a renchéri un autre policier.  S'il se dit heureux que des membres d'autres minorités visibles soient représentés, il estime que ceux-ci ne peuvent parler au nom des Noirs.

Si on demandait à des personnes noires de s'asseoir ensemble et de prendre des décisions au nom des autochtones, par exemple, ce serait inacceptable.  On doit être à l'écoute des gens qui ont subi les torts. C'est la même chose pour le racisme à l'égard des Noirs , a-t-il fait valoir.

Au bureau du ministre Ralph Goodale, on défend la composition du nouveau Conseil. Les membres ont été choisis soigneusement afin de représenter la diversité canadienne, l’équilibre et l’égalité entre les sexes ainsi que la représentation régionale , a expliqué par écrit un porte-parole du ministre, Scott Bardsley.

Le ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale en conférence de presse à Ottawa lLe ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale. Photo : Radio-Canada

Il ajoute que les membres du Conseil ont été nommés en fonction de leur expérience et de leurs compétences en gestion administrative et opérationnelle.

Une affirmation qui fait bondir Alain Babineau : J'imagine donc que lorsqu'il est question de postes clés, les Noirs canadiens sont invisibles et introuvables.


Membres du Conseil consultatif de gestion de la GRC

Source : Gouvernement du Canada

M. Richard Dicerni – Président – Ancien sous-ministre fédéral et provincial, il a géré plusieurs portefeuilles économiques et sociaux.  Il agit actuellement comme membre du conseil du Alberta Health Services et comme conseiller principal à l'école de gestion Richard Ivey. En 2017, on lui a décerné l’Ordre du Canada.

Mme Leanne J. Fitch – Vice-présidente – Chef du service de police de Fredericton de 2013 à 2019, elle a remporté des médailles pour ses services distingués comme policière. Elle a également été investie en tant que membre de l’Ordre du mérite des corps policiers par le gouverneur général du Canada.

M. Randy Ambrosie – Ancien joueur de football professionnel et actuel commissaire de la Ligue canadienne de football, il a détenu des postes importants dans le secteur des services financiers.

Dre Elaine Bernard –  Associée Wertheim et ancienne directrice administrative du programme du travail à la Harvard Law School, elle est responsable du programme de leadership pour cadres de l’École de gestion Telfer pour le compte de l’Association canadienne des policiers.

Mme Angela Campbell – Universitaire et avocate, elle est vice-rectrice principale à l’Université McGill. Ses domaines de spécialisation sont, entre autres, les études juridiques féministes, le droit pénal, ainsi que la croissance de l’équité, de la diversité et de l’inclusion dans les institutions postsecondaires.

M. John C. Domm – Ancien chef du service de police Nishnawbe-Aski ainsi que chef du service de police de Rama, il a reçu la médaille pour services distingués de la police et a été investi comme membre de l’Ordre du mérite des corps policiers par le gouverneur général du Canada.

Dre Ghayda Hassan – Psychologue clinicienne et professeure de psychologie clinique à l’Université du Québec à Montréal, elle est cotitulaire de la chaire UNESCO–PREV, soit la première chaire au monde à se consacrer à la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent.

Mme Maureen Kempston Darkes – Avocate et chef d’entreprise, elle est l’ancienne présidente-directrice générale de General Motors du Canada. Ses domaines d’expertise comprennent les audits, la gouvernance, les ressources humaines et la rémunération, la responsabilité sociale de l’entreprise, et la santé et la sécurité.

M. Douglas E. Moen – Avocat et ancien fonctionnaire provincial, il est directeur exécutif de l’École des études supérieures en politiques publiques Johnson-Shoyama et membre du Saskatchewan Health Quality Council. Ancien sous-ministre de la Justice et sous-procureur général de la Saskatchewan, il a entre autres participé à la création de la Saskatchewan Commission on First Nations and Métis Peoples and Justice Reform.

M. Wally Oppal – Ancien procureur général de la Colombie-Britannique, ainsi que juge pour la Cour suprême et la Cour d’appel de la Colombie-Britannique, il a été commissaire de la Commission d’enquête sur les femmes disparues en Colombie-Britannique et est président du Comité consultatif canadien sur les armes à feu.

M. Kevin Patterson – Premier vice-président à la direction et chef de groupe de Technologie et opérations à la Banque CIBC, il préside le Conseil des leaders de la diversité et de l’intégration de la CIBC.

M. Keith Peterson – Avocat et ancien membre de l’Assemblée législative du Nunavut, il a occupé le poste de ministre des Finances et ministre de la Justice.

Mme Emőke Szathmáry - Ancienne présidente de l’Université du Manitoba, elle possède une vaste expérience en administration des établissements publics et privés. Elle siège à de nombreux conseils d’administration.

Ottawa-Gatineau

Politique fédérale