•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet d'agrandissement du Château Laurier obtient son approbation finale

Le Château Laurier vu depuis les écluses du canal Rideau.

La cinquième mouture de la nouvelle aile du Château Laurier a été rendue publique le 23 mai 2019.

Photo : Larco Investments LTD

Radio-Canada

Le Comité de l'urbanisme de la Ville d'Ottawa a approuvé, jeudi, la dernière proposition de Larco Investment, dans un vote de huit à trois. L'entreprise pourra donc aller de l’avant avec son projet d'extension du Château Laurier.

Les fonctionnaires municipaux avaient recommandé, dans un rapport rendu public le 11 juin 2018, la quatrième mouture du projet d'agrandissement du Château Laurier. Le conseil municipal avait approuvé les plans, en imposant toutefois que certaines modifications soient faites.

Une cinquième version a donc été élaborée. Au début du mois de juin, les responsables du projet avaient indiqué au sous-comité du patrimoine bâti que les plans avaient changé de manière significative depuis la première proposition, soumise voilà trois ans — la nouvelle construction est moins élevée et l'espace au sol y est réduit de moitié, par exemple — et que l'équipe d'architectes a accédé à la plupart des demandes de la Ville.

De nouveaux changements significatifs au projet « ne sont pas quelque chose qui nous intéresse », avait mentionné à cette occasion le consultant Dennis Jacobs.

Le vote du Comité de l'urbanisme était donc le dernier grand obstacle à surmonter pour les promoteurs du projet. Certaines approbations mineures, notamment auprès de la Commission de la capitale nationale (CCN), devront encore être obtenues.

Le conseiller du quartier Rideau-Vanier, un farouche opposant au projet, ne jette néanmoins pas l'éponge. Mathieu Fleury entend déposer de nouveau une motion au conseil municipal pour révoquer le permis patrimonial accordé aux propriétaires du bâtiment l'an dernier. Une première tentative, mercredi, s'était soldée par un échec.

Contestation omniprésente

Plusieurs conseillers ont signifié, jeudi, leur aversion pour les plans proposés. Riley Brockington, du quartier Rivière, a notamment dit ne pas comprendre comment Larco pouvait, avec cinq versions, avoir encore une proposition si « mauvaise ».

Le Château Laurier existant est tout à la fois « luxe », « fantaisie » et « émerveillement ». L'ajout est « grotesque » et « mathématique », a dit l'historien de l'architecture Peter Coffman, lors de la rencontre du Comité.

Plus de 2400 citoyens ont officiellement fait part de leurs commentaires à la Ville d'Ottawa. La plupart sont contre le projet tel qu'il a été présenté dans sa plus récente mouture.

Avec les informations de Kate Porter et Claudine Richard

Ottawa-Gatineau

Politique municipale